Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
19 Sujet du message: AASLD 2019  MessagePosté le: 01 Oct 2019 - 19:02
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères



_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 01 Oct 2019 - 19:35
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères
1634 EFFICACITÉ DE SOFOSBUVIR / VELPATASVIR DANS LE TRAITEMENT DE L’INFECTION PAR LE VIRUS DE L’HÉPATITE C DANS UN MONDE RÉEL





https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 981f5ee04f

0748 SÉCURITÉ ET EFFICACITÉ DE SOFOSBUVIR / VELPATASVIR CHEZ LES PATIENTS PÉDIATRIQUES ÂGÉS DE 6 À 18 ANS AVEC UNE INFECTION CHRONIQUE À L'HÉPATITE C



https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 981f5fa143

1638 TRAITEMENT DE 320 PATIENTS CIRRHOTIQUES AVEC 12 SEMAINES DE SOFOSBUVIR / VELPATASVIR AVEC OU SANS RIBAVIRINE: EXPÉRIENCE RÉELLE DE L'ITALIE





https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 981f615cab

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 02 Oct 2019 - 06:29; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Oct 2019 - 04:55
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères
LA THÉRAPIE GUIDÉE PAR UNE RÉPONSE SOUS GLECAPREVIR / PIBRENTASVIR, BASÉE SUR LA MODÉLISATION, PEUT OPTIMISER LA DURÉE DE LA THÉRAPIE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS DE CIRRHOSE COMPENSÉE



https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 981f655f6d

1555 GLECAPREVIR / PIBRENTASVIR POUR LES PATIENTS PRÉSENTANT DES MARQUEURS DE CIRRHOSE AVANCÉE: RÉSULTATS DES SOINS CLINIQUES COURANTS.



https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 981f71c1d2

1594 EFFICACITÉ ET SÉCURITÉ DE GLECAPREVIR / PIBRENTASVIR CHEZ DES PATIENTS PRÉSENTANT DE GRAVES DÉFICIENCES RÉNALES AU JAPON: ÉTUDE PROSPECTIVE À PLUSIEURS CENTRES (Groupe d’études sur le foie KTK 49)



https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a118281a5

1643 ANALYSE DE RÉSISTANCE DE GLECAPREVIR ET DE PIBRENTASVIR SUR UNE INFECTION PAR LE VIRUS DU GÉNOTYPE 1b DE L'HÉPATITE C DANS DES SYSTÈMES SUBGÉNOMIQUES DE RÉPLICON ET DES SOURIS DÉPLANÉES D'HEPATOCYTES HUMAINS



https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 981f5954b1

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Oct 2019 - 04:56
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères
1646 EFFICACITÉ DANS LE MONDE RÉEL DU TRAITEMENT D'ELBASVIR / GRAZOPREVIR (EBR / GZR) DANS L'INFECTION PAR LE GÉNOTYPE 1 DU VHC (GT1) CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS DE DIABÈTE MELLITUS: RÉSULTATS DE L'ENREGISTREMENT ALLEMAND DE L'HÉPATITE C (DHC-R)



https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a11893d3b

1648 EFFICACITÉ DE 8 SEMAINES RÉGIMES ELBASVIR / GRAZOPREVIR POUR LES PATIENTS INFECTÉS PAR LE VIRUS DE GÉNOTYPE 1b ET DU VHC AVEC FIBROSE MODÉRÉE : RÉSULTATS INHABITUELS DE LA GIB18

Contexte:

Le traitement antiviral par les antiviraux à action directe (AAD) permet d'obtenir le taux le plus élevé de réponse virale prolongée (RVS) chez les patients infectés par le virus de l'hépatite C (VHC) de génotype 1b (G1b). La réduction de la durée du traitement peut simplifier la gestion et améliorer l’observance du traitement.

Les méthodes:

L’étude évalue l’efficacité de 8 semaines de traitement par elbasvir (inhibiteur de NS5A) à 50 mg / j (EBR) et par grazoprévir (inhibiteur de la protéase) 100 mg / j (GZR) chez 75 patients naïfs de traitement (TN), G1b, atteints de fibrose légère à modérée Fibroscan® <9,5 kPa). L'analyse préliminaire incluait les 43 premiers patients inclus dans l'essai EGG-18 qui avaient terminé le schéma thérapeutique de 8 semaines. Le critère d'évaluation principal était la proportion de patients présentant un ARN du VHC non détectable à l'aide de la RT-PCR Roche TaqMan (LLOQ <15> 2,5. Au moment de cette analyse, les 43 patients étaient évaluables pour l'EOT et 30 patients pour la RVS12. À la fin du traitement (EOT) à 8 semaines, 42 des 43 patients (97,7%) présentaient un ARN-VHC indétectable, tandis que dans un cas, l'ARN du VHC était détectable, mais avec une charge virale inférieure à 15 UI / ml. Cette patiente avait une charge virale initiale supérieure à 800 000 UI / ml, une LS de 5,4 kPa et un score HOMA de 2,6. Elle a atteint la RVS à 12 semaines de suivi. Les 30 patients (100%) ayant terminé les 12 semaines de suivi ont obtenu une RVS. Tous les patients ont conclu les régimes d'AAD indiqués et aucun événement indésirable grave n'a été observé. Quatre patients ont signalé un léger mal de tête pendant le traitement.

Conclusion:

Chez les patients naïfs, infectés par le VHC de génotype 1b et présentant une fibrose hépatique légère ou modérée, un traitement de courte durée de 8 semaines de EBR / GZR semble atteindre une efficacité élevée quelles que soient les caractéristiques de résistance à l'insuline. Une confirmation supplémentaire de ces résultats sera disponible à la fin de l'étude.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a115ce615

1629 EFFICACITÉ DE L'ELBASVIR / GRAZOPREVIR ± SOFOSBUVIR CHEZ DES PATIENTS TRANSPLANTÉS D'UN ORGANE SOLIDE POSITIFS AVEC UNE INFECTION CHRONIQUE DU VIRUS DE L'HÉPATITE C



https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a118cf4da

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Oct 2019 - 04:56
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères
1647 RÉGIME PANGÉNOTYPIQUE DE COBLOPASVIR PLUS SOFOSBUVIR POUR LE TRAITEMENT DE L’HÉPATITE C CHRONIQUE EN CHINE: UN ESSAI À UN SEUL BRAS, EN ÉTIQUETTE LIBRE ET EN PHASE 3




_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Oct 2019 - 04:57
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères
1642 EFFICACITÉ ET SÉCURITÉ SOFOSBUVIR / VELPATASVIR / VOXILAPREVIR POUR LES PATIENTS HÉPATITE C CHRONIQUES AVEC DÉFAILLANCE DU DAA ANTÉRIEUR: RÉSULTATS FINAUX DU RÉSEAU NAVIGATORE



https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 981f5e36c8

1631 THÉRAPIE ANTÉRIEURE AVEC SOFOSBUVIR / VELPATASVIR ASSOCIÉE À UNE RÉPONSE RÉDUITE À SOFOSBUVIR / VELPATASVIR / VOXILAPREVIR: RÉSULTATS D'UN ENREGISTREMENT CANADIEN PROSPECTIF



https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 981f657bd3

1632 - CINÉTIQUE DE VIRUS DU VIRUS PLASMA TOTAL ET DU VIRUS DE L'HÉPATITE C INTRAHÉPATIQUE LORS DU TRAITEMENT AU DAA AVEC SOFOSBUVIR, VELPATASVIR ET VOXILAPREVIR




https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 981f5b3e88

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Oct 2019 - 05:13
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères
1607 AUCUNE DIFFERENCE DANS UNE REPONSE VIROLOGIQUE SOUTENUE CHEZ DES PATIENTS NOIRS AVEC UNE INFECTION CHRONIQUE D'HEPATITE C GENOTYPE 1 TRAITEE AVEC 8 SEMAINES VERSUS 12 SEMAINES DE LEDIPASVIR / SOFOSBUVIR



https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a1169a1d5

1616 L'ACQUISITION DE LA RVS AVEC LA THÉRAPIE AU LEDIPASVIR / SOFOSBUVIR CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS D'UNE HÉPATITE C ET D'UNE MALADIE CHINIQUE CHRONIQUE MODÉRÉE PEUT ENTRAÎNER UNE AMÉLIORATION DE LA FONCTION RENALE.



https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 981f6c49cb

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 02 Oct 2019 - 05:47; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Oct 2019 - 05:22
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères
1569 ETUDE MONDIALE SUR L'EFFICACITÉ ET LA SÉCURITÉ DES ANTIVIRAUX À ACTION DIRECTE DE L'HÉPATITE C DANS UNE GRANDE COHORTE AUX ÉTATS-UNIS






https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a115a8b15

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Oct 2019 - 05:31
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères
1591 EFFECTIVENESS OF SOFOSBUVIR/VELPATASVIR AND ELBASVIR/GRAZOPREVIR FOR THE TREATMENT OF HCV GENOTYPE 1 INFECTION IN A REAL-WORLD COHORT WITH NUMEROUS PEOPLE WHO USE DRUGS (PWUD)



https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a1150d719

1593 PROCEDURES INNOVANTES POUR LA MICRO-ELIMINATION DE L’INFECTION PAR LE VHC CHEZ LES PERSONNES QUI INJECTENT UN MEDICAMENT (PWID)



https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a118872e2

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Oct 2019 - 05:35
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères
1605 REPONSE VIROLOGIQUE SOUTENUE CHEZ DES PATIENTS CIRRHOTIQUES DECOMPENSES INFECTES PAR LE VHC TRAITES AVEC DU DACLATASVIR ET DU SOFOSBUVIR



https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 981f777423

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Oct 2019 - 05:39
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères
1626 UTILISATION D'ANTIVIRAUX POUR LES GÉNOTYPES DE L'HÉPATITE C 1 À 5 DANS UN CENTRE INDIVIDUEL EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE



https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 981f6b84d4

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Oct 2019 - 05:43
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères
1614 Vers la fin de l'hépatite C en 2025 en France: proposition d'une nouvelle stratégie de soins pour les patients qui échappent aux sentiers de soins habituels: l'expérience SCANVIR.



https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a116c2d07

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 24 Oct 2019 - 06:28
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères
Association européenne pour l'étude du foie Congrès international sur le foie ™ 2020 (EASL 2020)

Des experts médicaux et des spécialistes partageront des données récentes, présenteront des études et des résultats et discuteront des sujets les plus en vogue en matière de maladie du foie. Le congrès annuel attire des délégués du monde entier, ce qui en fait une occasion de réseautage véritablement internationale!

Chaque année au mois d'avril, des experts scientifiques et médicaux spécialisés dans l'hépatologie, la gastroentérologie, la médecine interne, la biologie cellulaire, la chirurgie transplantatoire, les maladies infectieuses, la microbiologie et la virologie, la pharmacologie, la pathologie et la radiologie, ainsi que l'imagerie médicale Découvrez les dernières recherches sur le foie. Les spécialistes partagent des données récentes, présentent des études et des résultats et discutent des sujets les plus chauds concernant les maladies du foie.

Cliquez ici pour visiter le site web ...

https://ilc-congress.eu/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 24 Oct 2019 - 06:37
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères
PEGINTERFERON LAMBDA TRAITEMENT D'ASSOCIATION POUR LE TRAITEMENT DU VIRUS DE L'HÉPATITE CHRONIQUE DU VIRUS DELTA (HDV)

BioPharmaceuticals, Inc. (Nasdaq: EIGR), axée sur le développement et l’exploitation de thérapies ciblées de premier ordre pour les maladies rares et ultra-rares graves, a proclamé ces jours-ci qu’un discours de dernière minute avait été accordé pour l’arrêt intermédiaire du traitement (semaine 24) des résultats de l’étude de la section 2 (Peginterferon Lambda ou Lambda) de la section 2 réalisée à AASLD 2019 dans la capitale de l’État. Lambda pourrait être un agent antiviral de la classe III de premier ordre en développement clinique pour le HDV, la variété la plus grave de l'hépatite humaine. Il n'y a pas de traitement approuvé pour le HDV.

"Nous sommes heureux de disposer actuellement d'informations sur la combinaison avec Lambda et Lonafarnib, nos 2 produits candidats brevetés pour le traitement du HDV. Ces informations ont été sélectionnées pour un discours de dernière minute à la réunion d'AASLD 2019", a déclaré David Cory, président. et dirigeant d'entreprise. "Nous sommes terriblement inspirés par le fait que les résultats de traitement intermédiaires avec ce mélange indiquent que plus de 50% des patients étaient indécelables ou BLOQ indétectables du HDV aux semaines 24 et 95. Les patients ont obtenu la première résiliation de> une baisse de log de l'acide ribonucléique HDV. à la semaine vingt-quatre. Ces données, combinées à un profil positif d'innocuité et de tolérabilité, démontrent le potentiel de ce mélange en tant que futur traitement fondamental pour les patients infectés par le VHD. "

Lambda pourrait être un agent antiviral de type III (IFN) bien caractérisé, à un stade avancé et au stade avancé, qui stimule les réponses immunitaires cruciales pour la protection de l'hôte lors d'infections par micro-organismes. Lambda cible les récepteurs IFN de type III qui sont distincts des récepteurs de type I de l’IFN ciblés par IFN alpha, ce qui entraîne l’activation d’une cascade de transduction du signal Jak-STAT équivalente. Les récepteurs de type Lambda III sont extrêmement exprimés sur les hépatocytes, alors que l'expression est restreinte sur les cellules du système hématopoïétique et central, ce qui peut réduire les effets non ciblés et améliorer la tolérance à Lambda.

https://www.industryglobalnews24.com/pe ... -by-lambda

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 24 Oct 2019 - 11:58
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères


https://www.aasld.org/sites/default/fil ... tracts.pdf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 28 Oct 2019 - 06:56
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères


http://webconfaei.com/cregg-aasld2019.asp

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 28 Oct 2019 - 15:01
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères
Intercept annonce la présentation de nouvelles données NASH et PBC à The Liver Meeting® 2019

Nouvelles analyses de l'étude de phase 3 REGENERATE évaluant les effets de l'OCA sur les tests de fibrose hépatique non invasive et les résultats rapportés par les patients de la NASH

Analyse sur cinq ans du traitement à long terme par Ocaliva ® chez des patients atteints de CBP sélectionnés pour être inclus dans les résumés "Best of the Liver Meeting"

NEW YORK, 28 octobre 2019 - Intercept Pharmaceuticals, Inc. ( ICPT ), société biopharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de nouveaux médicaments pour le traitement des maladies hépatiques non virales évolutives, a annoncé aujourd'hui la L'acide obéticholique (OCA) sera présenté à la réunion du foie ®2019, la réunion annuelle de l'Association américaine pour l'étude des maladies du foie (AASLD), se déroulant du 8 novembre 2019 au 12 novembre 2019 à Boston, Massachusetts. Les points forts incluent de nouvelles données provenant de l’analyse intermédiaire de l’étude pivot de phase 3 de REGENERATE chez des patients atteints de fibrose hépatique due à une stéatohépatite non alcoolique (NASH) et une présentation orale de dernière heure évaluant l’efficacité à long terme d’Ocaliva chez les patients atteints de cholangite biliaire primitive ( PBC).

"Avec deux présentations orales à la NASH, une présentation de dernière minute de la PBC, de nombreuses affiches et un nombre croissant de recherches sur l'OCA présentées par des investigateurs indépendants, il s'agit certainement d'une réunion hépatique mouvementée pour Intercept", a déclaré Christian Weyer, MD, MAS, Vice-président exécutif, Recherche et développement, Intercept. «En tant que première étude de phase 3 visant à démontrer l'amélioration de la fibrose chez les patients atteints de NASH, REGENERATE continue de fournir à la communauté médicale des informations importantes qui, à notre avis, contribueront à orienter le cheminement des soins de ces patients. Les nouvelles analyses examinant les effets de l'OCA sur les mesures non invasives de la fibrose du foie et les résultats rapportés par les patients revêtent une pertinence clinique particulière, car elles offrent une fenêtre sur la manière dont l'efficacité et la tolérabilité de l'OCA seront considérées dans un contexte réel. "

Les présentations Select Intercept et indépendantes à The Liver Meeting incluent:

La suite ici :

https://finance.yahoo.com/news/intercep ... _7oA8D70xo

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 29 Oct 2019 - 18:21
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères
Co-infection par l'hépatite C

Le virus de l'hépatite B (VHB) et le virus de l'hépatite C (VHC) représentent une proportion importante des maladies du foie dans le monde. Comme les deux virus partagent des modes de transmission similaires, la co-infection avec les deux virus n’est pas rare, bien que la grande majorité des personnes co-infectées par le VHC et le VHB aient contracté ces virus par le biais de l’utilisation de drogues par voie intraveineuse, de produits sanguins non analysés ou de l’exposition à des aiguilles matériel médical non stérilisé

Le nombre exact de patients co-infectés par le VHC et le VHB est inconnu et peut être sous-estimé car le virus de l'hépatite C peut devenir le virus du foie «dominant» et réduit les niveaux du virus de l'hépatite B à être presque indétectables. Chez les patients atteints d'hépatite B chronique, les taux estimés de co-infection par le VHC varient de 9% à 30%. La principale préoccupation liée à la co-infection VHB / VHC est qu’elle peut conduire à une maladie hépatique plus grave et à un risque accru de progression vers un cancer du foie (CHC).

Le traitement des patients co-infectés par le VHB et le VHC peut représenter un défi. AASLD recommande de commencer le traitement par les personnes présentant une co-infection VHB / VHC répondant aux critères de traitement de l'infection active par le VHB en même temps ou avant le début du traitement par un antiviral à action directe (AAD) pour le traitement du VHC. Les patients présentant des taux d'ADN du VHB faibles ou indétectables doivent être surveillés à intervalles réguliers pendant le traitement de l'hépatite C. Les personnes nécessitant un traitement contre le VHB doivent suivre un traitement basé sur les directives de traitement du VHB de l'AASLD. Les personnes atteintes du VHC qui ont résolu le virus du VHB, que ce soit en résolvant l'infection spontanément ou après le traitement, doivent être surveillées pour la réactivation du VHB pendant le traitement par DAA. Visitez HCVguidelines.org pour plus d'informations.

https://www.hcvguidelines.org/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 10 Nov 2019 - 12:01
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères

Bertrand HANSLIK (Montpellier), Carine CHAGNEAU (Bordeaux), Patrick DELASALLE (Grasse), Thierry FONTANGES (Bourgoin Jallieu), Pierre TOULEMONDE (Toulouse)

https://www.youtube.com/watch?v=-Nt28H91gJY

Aujourd'hui porteur inactif du VHB, quid de demain ?
Thierry FONTANGES (Bourgoin Jallieu), Bertrand HANSLIK (Montpellier)

Référence : Abs. 961 - Matono T et al, AASLD 2019




https://www.youtube.com/watch?v=3C-PPTe ... e=emb_logo

Traiter la thrombose veineuse porte non tumorale du cirrhotique : le fondaparinux en 1ère ligne ?
Bertrand HANSLIK (Montpellier), Carine CHAGNEAU (Bordeaux)

Abs. 802 - Piano S et al, AASLD 2019




https://www.youtube.com/watch?time_cont ... e=emb_logo

https://www.cregg.org/wordpress/wp-cont ... bs-802.pdf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 10 Nov 2019 - 14:05
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25031
Localisation: Hyères
Le traitement combiné prévient l'infection par le VHC chez les receveurs d'organes non virémiques



BOSTON - L'infection à l'hépatite C a été prévenue ou rapidement guérie chez les greffés recevant les organes de donneurs infectés par le virus à la suite d'un traitement combiné à l'ézétimibe et à un traitement antiviral à action directe, selon les résultats de l'étude présentés à la réunion du foie 2019.

«Malheureusement, la plupart d'entre vous savent que l'épidémie d'opioïdes se poursuit et, avec elle, une crise de surdose» , a déclaré lors d'une conférence de presse Jordan J. Feld , MD, MPH, FAASLD du Réseau universitaire de santé de l'Université de Toronto. «Ce qui a été observé, c’est que parmi les donneurs d’organes potentiels, en particulier ceux qui sont morts d’une surdose, la prévalence de l’hépatite C a considérablement augmenté.»

Au cours de la période de l'étude, les spécialistes de la transplantation ont considéré que les donneurs infectés par le VHC étaient des receveurs de poumon, de cœur, de rein ou de rein-pancréas.

Pour tester la possibilité de prévenir l’infection par le VHC, les receveurs ont reçu Mavyret (glécaprevir / pibrentasvir, AbbVie) avec de l’ézétimibe 6 heures à 12 heures avant la transplantation, puis quotidiennement pendant une semaine après la greffe.

"L'ézétimibe est un médicament hypocholestérolémiant approuvé, très sûr, mais également un ligand ... pour l'un des facteurs d'entrée utilisés par l'hépatite C pour entrer dans les hépatocytes", a expliqué Feld.

Sur les 13 receveurs sans VHC qui ont reçu des organes infectés par le VHC, quatre ont développé une virémie quantifiable post-greffe avec un ARN du VHC maximal de 2,96 log 10 UI / mL. L'ARN du VHC a diminué rapidement et n'était pas quantifiable au jour 4 après la greffe chez tous les patients.

Six autres patients présentaient un ARN du VHC détectable mais non quantifiable au jour 1 après la greffe, indétectable au jour 2 chez cinq patients et au jour 4 par un patient.

Les quatre patients présentant un ARN du VHC quantifiable ont reçu une greffe de rein ou de rein-pancréas, mais aucun autre facteur n'est en corrélation avec la virémie post-greffe. De plus, Feld n'a signalé aucune rechute à ce jour avec un suivi médian de 10,2 semaines (extrêmes: 1 à 12,1 semaines).

Les médicaments ont été bien tolérés, sans effets indésirables graves liés au traitement.

«Malgré l'épouvantable tragédie de l'épidémie d'opioïdes, l'épidémie peut être bénéfique en utilisant ces organes pour d'autres», a déclaré Feld. "Mais nous devons également nous concentrer sur ce que nous pouvons faire pour lutter contre cette épidémie."

Référence:

Feld JJ. Résumé 0038. Présenté à: The Liver Meeting; 7-12 novembre 2019; Boston.

8 jours de traitement contre l'hépatite C et le cholestérol bloquent l'infection chronique chez les personnes transplantées

Une nouvelle étude suggère que cette association pourrait prévenir ou guérir rapidement l'hépatite C chez les greffés recevant des organes de donneurs infectés

BOSTON - Les données d'une nouvelle étude présentée cette semaine lors de la réunion du Liver®, organisée par l'Association américaine pour l'étude des maladies du foie, ont révélé qu'un traitement associant des antiviraux à action directe (AAD) et de l'ézétimibe®, un médicament anticholestérol montré pour bloquer l'entrée de l'hépatite C (ou VHC) dans la circulation sanguine de personnes non infectées ─ administré immédiatement avant et sept jours après la transplantation d'un organe d'un donneur infecté par le VHC a complètement évité ou guéri rapidement le VHC chez le receveur. Cette stratégie de traitement de courte durée réduit les coûts liés aux AAD et permet aux patients transplantés de terminer le traitement anti-VHC avant leur sortie de l'hôpital, ont conclu les co-auteurs de l'étude.

De nombreux donneurs d'organes potentiels sont infectés par le VHC, ce qui peut entraîner le rejet de leurs organes pour une greffe. Cependant, plusieurs petites études ont montré que les receveurs d'organes infectés par le VHC peuvent être traités avec succès après une greffe d'AAD. Cette étude, menée par des chercheurs du Centre de recherche sur les maladies du foie de Toronto, du Réseau universitaire de santé et de l’Université de Toronto en Ontario (Canada), avait pour objectif d’évaluer le traitement préventif par DAA associé à l’ézétimibe, suivi d’une semaine de traitement visant à prévenir ou à prévenir éliminer l'infection.

«Nous avions déjà effectué un essai de traitement du VHC après une greffe. Il était généralement efficace, mais il y avait quelques difficultés», déclare l'auteur principal Jordan Feld, MD, MPH, titulaire de la chaire R. Phelan en recherche sur les maladies du foie translationnelles à l'Université de Toronto. Directeur, Centre des maladies du foie de Toronto. "Il y a eu des interactions médicamenteuses et deux patients ont fait une rechute après un traitement complet. Nous pensions que si nous pouvions prévenir la transmission, nous pourrions éviter tous ces problèmes. En ajoutant un inhibiteur à l'entrée et en préchargeant le foie avec du DAA, pensait que le traitement pourrait être considérablement raccourci et que nos données corroborent ce fait. "

Les donneurs d'organes infectés par le VHC participant à l'étude ont été pris en compte pour une greffe de poumon, de cœur, de rein ou de rein-pancréas. Les receveurs d'organes ont reçu du glécaprevir / pibrentasvir (300/120 mg) en association avec 10 mg d'ézétimibe six à 12 heures avant la transplantation, puis le même traitement quotidiennement pendant sept jours par voie orale ou par sonde nasogastrique, selon les besoins. Pour la transplantation pulmonaire, une perfusion pulmonaire ex vivo - une procédure visant à réduire le gonflement des poumons à l'extérieur du corps du donneur pendant la transplantation - a été utilisée pendant six heures lorsque cela était cliniquement indiqué. La conservation standard à froid a été utilisée pour d'autres organes. L'ARN du VHC a été testé quotidiennement chez les patients pendant 14 jours, puis toutes les semaines pendant 10 semaines.

Treize receveurs négatifs pour le VHC ont reçu les organes de neuf donneurs positifs, dont cinq poumons, cinq reins, deux cœurs et un rein-pancréas. L'âge médian des destinataires était de 60 ans; 11 étaient des hommes et 11 étaient de race blanche. Le taux médian d'ARN du VHC du donneur était de 5,23 log10IU / mL.

Six destinataires (46%) avaient un ARN du VHC détectable mais non quantifiable (<15 UI / mL) le premier jour post-opératoire, indétectable le deuxième jour post-opératoire chez cinq patients et le quatrième jour post-opératoire chez un patient .

Quatre receveurs (31%) ont développé une présence quantifiable de virus de l'hépatite C dans leur sang à tout moment après la transplantation, avec un ARN du VHC maximal de 2,96 log10IU / mL. Cependant, l'ARN du VHC diminuait rapidement et n'était pas quantifiable au quatrième jour post-opératoire chez les quatre receveurs.

Les quatre patients porteurs d'ARN du VHC quantifiable ont reçu une greffe de rein (trois) ou de rein-pancréas (un), mais aucun autre facteur n'a été associé à la présence post-transplantation du virus de l'hépatite C dans leur sang. Aucune rechute n'a été signalée avec un suivi médian de 10 semaines.

De plus, un patient transplanté de poumon est décédé 10 semaines après une septicémie, mais il n’a jamais eu d’ARN de VHC détectable. Les patients participant à l’étude n’ont signalé aucun autre événement indésirable grave, et les médicaments ont été bien tolérés.

"Les receveurs de greffes sont naturellement nerveux à l'idée d'accepter des organes de personnes infectées par le VHC", a déclaré le Dr Feld. «Cette thérapie très courte leur permet de quitter l’hôpital sans le VHC, ce qui représente un avantage énorme. Non seulement il est moins cher et probablement plus sûr, mais les patients préfèrent vraiment ne pas avoir à s’inquiéter du VHC lors de tous les autres problèmes après une greffe. "

https://www.aasld.org/could-combining-d ... ble-organs

Les receveurs d'organes greffés provenant de donneurs atteints du virus de l'hépatite C (VHC) ont été éliminés ou ne l'ont pas acquis lorsqu'ils ont été traités avec seulement huit jours d'association d'antiviraux à action directe (AAD) et du médicament contre le cholestérol Zetia (ézétimibe). dans une petite étude récente.



Le traitement a été administré plusieurs heures avant et pendant sept jours après la transplantation.

Un tel traitement rapide réduit considérablement le coût du traitement, qui dure généralement au moins quatre semaines avec un schéma thérapeutique DAA standard pour les greffés d'organes infectés par le VHC.



Jordan Feld, MD, MPH, titulaire de la chaire R. Phelan en recherche translationnelle sur les maladies du foie à l’Université de Toronto et directeur de la recherche au Centre pour les maladies du foie de Toronto, a présenté les résultats de cette étude à la réunion annuelle de l’American Association for the Study of Maladies du foie à Boston (réunion du foie).



Historiquement, les organes provenant de donneurs atteints d'hépatite C ont été rejetés. Mais avec l’avènement du traitement par DAA ces dernières années, les recherches montrent de plus en plus que les organes infectés par le VHC peuvent être transplantés sans risque chez des receveurs n’ayant pas l’hépatite C. Ces personnes peuvent ensuite recevoir un traitement par DAA et éliminer le virus après la transplantation.



La forte augmentation récente du nombre de décès par surdose résultant de l’épidémie croissante d’opioïdes a entraîné une augmentation du nombre d’organes potentiels pour le don provenant de personnes atteintes de l’hépatite C, souvent jeunes et en bonne santé.



«Nous avions déjà effectué un essai de traitement du VHC après une greffe. C'était généralement efficace, mais il y avait quelques défis », a déclaré Feld dans un communiqué de presse. «Il y a eu des interactions médicamenteuses et deux patients ont fait une rechute après un traitement complet. Nous pensions que si nous pouvions empêcher la transmission, nous pourrions éviter tous ces problèmes. En ajoutant un inhibiteur d'entrée [Zetia] et en préchargeant le foie avec des AAD, nous avons pensé que le traitement pourrait être considérablement raccourci et nos données corroborent ce fait. »



Généralement utilisé pour traiter les taux élevés de lipides dans le sang, Zetia bloque un récepteur du cholestérol que le VHC utilise pour pénétrer dans les cellules du foie.



Pour leur étude, Feld et ses collègues ont examiné les transplantations de poumon, de cœur, de rein ou de rein-pancréas provenant de donneurs atteints du VHC. Les receveurs ont été traités avec Mavyret (glécaprevir / pibrentasvir) et Zetia six à 12 heures avant leur greffe et quotidiennement pendant sept jours après l'opération, par voie orale ou par sonde nasogastrique si nécessaire.



Pour la transplantation pulmonaire, une procédure connue sous le nom de perfusion pulmonaire ex vivo, qui réduit le gonflement de l'organe lorsqu'il se trouve en dehors du corps du donneur, a été utilisée pendant une période de six heures si nécessaire. Sinon, la conservation à froid standard a été utilisée pour les organes.



Les receveurs d'organes ont subi des tests de charge virale du VHC tous les jours pendant 14 jours après la greffe, puis ont été soumis à des tests hebdomadaires pendant 10 semaines.



Treize personnes sans hépatite B ont participé au procès. Ils ont reçu les organes de neuf donneurs infectés par le virus, notamment cinq greffes de poumon, cinq de reins, deux de cœur et une de rein-pancréas. Les participants avaient un âge médian de 60 ans. Onze étaient des hommes et 11 étaient blancs. La charge virale médiane en VHC des donneurs était d'environ 170 000.



Six (46%) des participants avaient une charge virale en VHC décelable mais non quantifiable (moins de 15) le premier jour après leur greffe. Cinq de ces personnes avaient une charge virale indétectable au quatrième jour après leur opération.



Quatre (31%) des personnes transplantées ont développé une charge virale quantifiable à tout moment après leur chirurgie, la charge virale la plus élevée atteignant 912 000. Même dans ce cas, la charge virale de ces personnes a diminué rapidement et était impossible à quantifier au quatrième jour suivant la chirurgie pour toutes.



Trois des quatre personnes ayant développé la charge virale quantifiable transitoire ont reçu une greffe de rein, tandis que la quatrième a reçu une greffe de rein et de pancréas.



Les auteurs de l’étude ont constaté qu’aucun autre facteur n’était associé au développement d’une charge virale quantifiable après une intervention chirurgicale.



Aucun des participants n’a connu de rechute virale après un suivi médian de 10 semaines.



Une des personnes ayant reçu une greffe de poumon est décédée de sepsie 10 semaines après la chirurgie. Cette personne n'a jamais eu de charge virale détectable.



Le traitement s'est avéré bien toléré et aucun autre événement indésirable grave pour la santé n'a été observé parmi les participants.

«Les receveurs de greffes sont naturellement nerveux à l'idée d'accepter des organes provenant de personnes infectées par le VHC», a déclaré Feld. «Cette thérapie très courte leur permet de sortir de l'hôpital sans VHC, ce qui représente un avantage énorme. Non seulement c'est moins cher et probablement plus sûr, mais les patients préfèrent vraiment ne pas avoir à s'inquiéter du VHC avec tous les autres problèmes après une greffe. »

https://www.aasld.org/could-combining-d ... ble-organs

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 12 Nov 2019 - 07:09; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,70815396308899 seconds.