Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
Sujet du message: JNH 2019  MessagePosté le: 25 Sep 2019 - 17:08
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
Journée nationale de lutte contre les hépatites virales : 25 septembre

Live tweet en direct de la Journée nationale de lutte contre les #Hépatites @MinSoliSante : présence de participants de toute la France (Strasbourg, Perpignan, Guadeloupe, Montpellier, Toulouse, etc.) mais également de Dublin avec @HepcareE

On ne saura trop conseiller la lecture du Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire (BEH) du 24 septembre 2019 http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2 ... index.html … qui fait le point sur la prévalence de l’#HepatiteC mais également sur le dépistage et la prise en charge

Données épidémiologiques : Cécile Brouard @santeprevention France BaroTest : auto-prélèvement à domicile pour les #hépatites : 133.000 personnes infectées par le #VHC, 136.000 pour le #VHB

C.Brouard @santeprevention il faut poursuivre des enquêtes dans les populations spécifiques, en particulier l’enquête Coquelicot qui sera reconduite auprès des usagers de drogues. Recrutement de 2250 personnes avec un focus sur les migrants

C.Brouard @santeprevention Enquête LaboHep confirme une tendance à la diminution de l’hépatite B aigüe. Diminution plus marquée chez les 30-39 ans en lien avec les campagnes massives de vaccination qui ont pu avoir lieu

C.Brouard 1/3 des personnes n’ont jamais été dépistés pour #VIH #VHC et #VHB mais 57% ont déjà été dépistées pour le #VIH seul

Caroline Dessauce et Laura Semenzato : Prise en charge des #AAD antirétroviraux à action directe par la #CNAM L’évolution de la thérapeutique a été remarquable, les nouveaux AAD étant rapidement disponibles et remplaçant les anciens traitements

Fin 2018 près de 90% des patients ont une initiation de traitement #VHC par Maviret et Epclusa qui sont délivrés en officine. Par ailleurs, l’âge des patients tend à diminuer

En 2018 84% des prescriptions #AAD émanent d’établissements de santé publique mais les gastro-entérologues en ville exercent souvent aussi à l’hôpital

Près de 4 milliards d’euros ont été remboursés pour l’ensemble des #AAD #VHC entre 2014 et 2018. Baisse des montants remboursés en 2017 grâce à la baisse du prix de certains AAD mais aussi grâce à une durée de traitement moins longue

H.Fontaine @HopitalCochin Les patients traités par antiviraux directs ont une meilleure survie que les patients non traités. C’est la sévérité initiale des patients qui est à l’origine de la surmortalité, pas le fait de recevoir des traitements antiviraux directs

L.Serfaty : Comment définir la guérison #VHB ? Guérison fonctionnelle : le cccDNA « super enroulé » subsiste toujours et peut toujours se réactiver juqu’à une éventuelle guérison complète, voire stérilisante

L.Serfaty : les analogues nucléosidiques sont un traitement suspensif, bloquent la maturation du VHB mais n’éliminent pas le virus

L.Serfaty : des études montrent que dans certains traitements 25% des patients perdent l’antigène HBs et on a même parfois des séroconversions. L’immunité peut également être boostée car elle est inhibée chez les patients infectés mais les esais sont assez décevants

L.Serfaty : hépatite Delta un essai de phase 3 est en cours avec le Myrcludex avec une ATU nominative, en monothérapie ou avec interféron peg. L’observatoire Blue Delta permet de recueillir les données de l’ATU

C.Brouard : la majorité des infections reste chez les UDI (4400 nouvelles infections) mais 530 concernent les HsH VIH+ et 68 chez les HsH sous PrEP et 550 dans une population à faible risque d’exposition > 5500 nouvelles infections/an

C.Brouard : 100.000 personnes seraient infectées par le VHC (estimation basse). Il y a donc un problème de dépistage en particulier parce que des personnes ne sont pas dans le parcours de soin.

Christian Saout @HAS_sante va rendre aujourd’hui un avis sur le dépistage de l’hépatite C. Objectif : savoir s’il existe suffisamment de données our justifier une prise en charge par la communauté versus dépistage ciblé.

C.Saout @HAS_sante L’infection VHC ne faisant pas partie des maladies à déclaration obligatoire on ne dispose pas de données en population générale et pas de données permettant d’estimer les prévalence dans chaque sous-groupe. Les données ne sont pas stables.

C.Saout @HAS_sante La littérature internationale n’est pas favorable au dépistage universel et reste centré sur des facteurs de risques en termes d’efficience. Un dépistage universel supposerait 50% de participation

C.Saout @HAS_sante Face à la question des réinfections en particulier chez les HsH, on envisage une intensification du dépistage du VHC dans des populations ciblées

Pr Dhumeaux : l’élimination du VHC en 2025 est une illusion. En 2019 le nombre de personnes traités va être de 12000. Ce qui est introduit par l’@HAS_sante ne permettra pas de reverser cette situation critique. Autres stratégies ? Dépistage des plus de 40 ans par exemple ?

Autre proposition : dépistage VHC ciblé avant 40 ans et plus universel après 40 ans ? Ou ciblé sur les plus de 40 ans ?

Lisa Dietrich @SOS_hepatites Alsace Lorraine : #TROD #VHC #VIH dans 8 résidences sociales Aléos qui accueillent des populations vulnérables ayant des pratiques à risques (alcool, sexe). 22 actions, 191 entretiens, 8 TROD positifs.

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 25 Sep 2019 - 17:48; édité 3 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Journée Nationale des Hépatites 2018  MessagePosté le: 25 Sep 2019 - 17:08
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
J-M. Delile @FedeAddiction Certaines personnes sont en grande vulnérabilité sociale sont à risques d’être contaminées mais aussi re-contaminées. Il faut donc coupler des prestations sociales classiques et les propositions de santé.

J-M.Delile @FedeAddiction Les femmes, les migrants, les populations rurales ont moins accès aux soins. Les HsH #chemsex coinfectés exigent qu’on puisse associer les questions de santé sexuelle. Il faut donc mettre en place des stratégies de soins intégrés.

E.Saillard @SOS_hepatites En Guadeloupe l’hépatite C concernent des ex-transfusés qui parfois ne savaient pas avoir été transfusés (femmes ayant eu des accouchements traumatiques) et des usagers de drogue (fumeurs de crack). En prison il n’y a pas plus de 2 hépatites C par an.

E.Saillard @SOS_hepatites recherche d’un partenariat avec l’@EFS_dondesang car les personnes qui sont écartées du don de sang sont de fait exclues du dépistage

E.Saillard @SOS_hepatites proposition de faire un dépistage des hépatites quand les transaminases sont élevées lors d’un bilan

Walter Cullen @HepcareE Projet HEPCARE, Dublin : je crois à la possibilité de l’élimination du VHC d’ici 2025. A Dublin certains quartiers connaissent des problèmes d’usages de drogues par voie injectable.

W.Cullen @HepcareE Dépistage universel doit comprendre une démarche intensive auprès des personnes à risques. Les médecins en Irlande étant très occupés on recrute des infirmier-ères avec un accès facilité au fibroscan.

Question: #TROD #VHB la procédure asile/immigration dur 3 mois et seule une surveillance biologique est recommandée. On a donc seulement 3 mois pour essayer de capter les personnes atteintes par les hépatites et demander un séjour pour raison médicale

Question sur les populations carcérales : en Guadeloupe et Guyanne l’usage de drogue IV n’est pas une pratique courante par contre la pratique des dominos est très importante et donc à risque. Voir l’article de @Sidaction

https://www.sidaction.org/programmes-fr ... -de-remire

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Journée Nationale des Hépatites 2018  MessagePosté le: 25 Sep 2019 - 17:09
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
André Jean-Rémy, CH Perpignan article L51 du projet de santé publique permet de déroger à des règles de financement de droit commun, notamment en matière d’accès aux soins

A.Jean-Rémy @ChPerpignan 15 prestations « à la carte » pour des populations vulnérables, des usagers (ou ex) de drogues, détenus, sortants de prison, migrants, malades psychiatriques. Guérison de 700 malades

A.Jean-Rémy @ChPerpignan Session de 5 heures plutôt que 5 fois 1 heure pour limiter les perdus de vue dans une démarche de soin simplifiée type Test and Treat. On fait du tout en un mais pas du low cost

A.Jean-Rémy @ChPerpignan Seul frein : absence de couverture sociale mais ces personnes sont adressées à l’assistance sociale et leur inclusion est décalée. Par ailleurs, 46% des patients ont des troubles psychiatriques.,

V.Canva @CHU_Lille problématiques : santé mentale, maladies chroniques. Hépatites virales = 67 personnes porteuses du VHB, 15 VHC mais beaucoup de perdus de vue.

V.Canva pas de consultation PASS au @CHU_Lille qui a confié cette mission à MSL (les locaux sont à 500 mètres à pied avant ils étaient dans le centre de Lille). Depuis 2017 des actions de formation et de sensibilisation aux #hépatites virales ont été entreprises

V.Canva @CHU_Lille Cette sensibilisation a inclus les hôtesses d’accueil et de consultation. Création d’un circuit court : une convention est établie d’emblée. Le bilan bio et le fibroscan sont faits lors de la venue pour prise de RV

V.Canva @CHU_Lille Lors du RV de consultation les résultats du bilan bio et virologique et du fibroscan seront disponibles. On essaie aussi de faire une échographie le même jour.

V.Canva @CHU_Lille En septembre 2019 on en est à 52 personnes VHB accueillies et 31 pour le VHC, ce qui a abouti à une augmentation de 84% des consultations hépato pour le VHB, 53% pour le VHC

Vincent Leclercq @assoAIDES #TRT5 #chemsex usage de produits psycho actifs dans un contexte sexuel. On a peu de données fiables mais on a des signaux sanitaires depuis la fin des années 2000. Sa diffusion est associée aux applis de rencontre et à l’accessibilté des produits

V.Leclercq @assoAIDES une session #chemsex dans la réalité est beaucoup plus chaotique que dans la théorie. Risques : OD, complications psycho-sociales, somatiques, violences sexuelles (consentement), VIH/IST/VHC

V.Leclercq @assoAIDES Ces gens-là sont-ils fous ? Ils ont une conscience des risques, pensent « gérer » mais ont souvent une connaissance insuffisante des produits et des bonnes pratiques de la RdR

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Journée Nationale des Hépatites 2018  MessagePosté le: 25 Sep 2019 - 17:09
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
V.Leclercq @assoAIDES #chemsex Pas de panique morale mais urgence sanitaire et sociale avec des risques accrus d’acquisition du VIH, des IST et des hépatites virales

V.Leclercq @assoAIDES Il faut inciter les chemsexeurs à demander la #PrEP. Pour les PVVIH la généralisation du Test and Treat connaît des freins majeurs, notamment quand il y a recontamination et que le praticien refuse l’accès au traitement.

V.Leclercq @assoAIDES Prophylaxie post-exposition AAD a été étudiée mais elle n’a pas de preuve de concept. Mais qu’en serait-il pour des personnes à fort taux de contamination ?

V.Leclercq #chemsex Orientation sur l’hôpital Marmottan, @Le190 ou sur le service WhatsApp de @assoAIDES

Fadi Meroueh http://www.sante-prison.fr/fr/ Mise en place d’un programme de #RDR avec échanges de seringues : 20 à 30 box par semaine.

F.Meroueh : face à l’administration pénitentiaire, j’ai reçu l’appui de @CHU_Montpellier et celui de l’ARS qui considéraient que c’est du soin et en m’appuyant sur la loi de 2015, même si les décrets ne sont pas sortis.

Intervention d’associations pour faire les échanges de matériels #RDR ? F.Meroueh : Les unités sanitaires sont présentes tout le temps que ce soit pour la #RDR ou pour les #TROD

Isabelle Rosa, CH IntercommunalCréteil. Dépistage du VHB : 67% chez les femmes en 2015. Comment cette contamination s’est-elle produit ? Suspicion de relation extra-conjugale qui pèse d’emblée sur la femme.

I.Rosa : il faut ensuite parler de la contamination du partenaire mais aussi de l’éventuelle transmission à un bébé à venir. Expliquer qu’il n’y aura pas d’hypofertilité, ni de césarienne, ni d’interdiction d’allaitement

I.Rosa : la transmission se fait lors de l’accouchement quand le bébé est en contact avec les sécrétions. Si la CV est élevée, le taux de contamination est de 90% mais si la charge virale est faible, il est de 15%.

I.Rosa : le choix de la molécule #VHB doit tenir compte de projets de grossesse. Tenofovir : très peu de passage pendant l’allaitement, molécule classée B. Il faut choisir une molécule qui pourra être gardée

A la naissance on fait toujours des immunoglobulines spécifiques en intra musculaire le plus tôt possible

Sophie Métivier @CHUdeToulouse On guérit de la maladie virologique mais pas forcément de la maladie hépatique d’où l’importance des séances d’éducation thérapeutique. On commence par « où est mon foie ? À quoi sert-il ? »

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Journée Nationale des Hépatites 2018  MessagePosté le: 25 Sep 2019 - 17:10
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
S.Métivier Le 2ème atelier est animé par les pharmaciens du @CHUdeToulouse : dégradation des médicaments, benzodiazépines, paracétamol #serialkiller, etc. sont expliqués. Le 3ème atelier concerne les droits sociaux et le 4ème est animé par la diététicienne qui s’adapte au public

S.Métivier @CHUdeToulouse Une consultation en addictologie peut aussi être proposée en individuel ainsi que des consultations individuelles avec les pharmaciens

Marie-Noëlle Hilleret @CHU_Grenoble Optimiser la prise en charge des #hépatites nécessite d’optimiser les structures de soin, leur coordination et spécialisation.

MN Hilleret : nous nous appuyons sur le réseau Prométhée http://promethee-hepatites.org/ pour optimiser la prise en charge médicale et l’éducation thérapeutique en incluant tout le circuit thérapeutique qui impliquent un changement de comportement

M-N. Hilleret : la notion de santé hépatique nécessite une collaboration entre la technicité médicale et les supports thérapeutiques, y compris les groupes de pairs.

Guillaume Conort @CNGE_France https://www.cnge.fr/ La décision doit être partagée entre le patient et le médecin et non un simple transfert de compétences même si cela ne s’applique pas à toutes les situations. Ex : projet de grossesse à court terme

G.Conort @CNGE_France L’entretien motivationnel concerne toutes les personnes accompagnant une personne lorsqu’un changement de comportement est à envisager, soit les hépatologues, les sage-femmes, les intervenants associatifs et les pairs-aidants

G.Conort @CNGE_France L’entretien motivationnel a été développé au départ pour les usagers d’alcool. Il est utile pour lever des freins relatifs au traitement, par exemple pour un patient qui a déjà eu un traitement contre le VHC. L’EM est intéressant par rapport à la vaccination

Pour en savoir plus sur l’entretien motivationnel : https://www.has-sante.fr/upload/docs/ap ... ionnel.pdf … et https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Entretien_motivationnel

Khaled Fellouche @SOS_hepatites évoque son parcours avec la maladie, les relations de confiance qu’il a eues avec des soignants mais il insiste sur le rôle actif que les médecins doivent donner aux patients, sans se limiter à l’éducation thérapeutique

Fin de ce LiveTweet #Hépatites @MinSoliSante merci de nous avoir suivi.

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 25 Sep 2019 - 17:34; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Journée Nationale des Hépatites 2018  MessagePosté le: 25 Sep 2019 - 17:13
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
Journée nationale de lutte contre les hépatites virales

A une semaine de la journée nationale des hépatites (25 septembre), nous vous proposons de retrouver les principales avancées scientifiques soutenues par l'ANRS depuis le début de l'année 2019, De l'accès aux soins à la démonstration d'efficacité de traitements en passant par une stratégie mondiale contre l'hépatite B.

Hépatite C





https://www.youtube.com/watch?v=N2UuVwpKdFs



http://www.anrs.fr/fr/presse/communique ... es-virales

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Journée Nationale des Hépatites 2018  MessagePosté le: 25 Sep 2019 - 17:17
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
Hépatites: encore trop de personnes non diagnostiquées en France

(AFP) - Malgré une activité de dépistage importante des hépatites B et C, "trop de personnes demeurent non testées et porteuses d'infections virales non diagnostiquées", pointe le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) publié mardi.

0,3% de la population de France métropolitaine âgée de 18 à 75 ans serait atteinte d'une hépatite B chronique, et la même proportion d'une hépatite C chronique, selon de nouvelles estimations publiées à l'occasion de la Journée nationale de lutte contre les hépatites virales, qui a lieu mercredi.

Cela représente "environ 135.000 individus pour chacune de ces pathologies", dues à des virus qui s'attaquent au foie, précise l'équipe de chercheurs de Santé publique France.

Ces chiffres sont en baisse par rapport aux évaluations précédentes (0,65% en 2004 et 0,42% en 2011 respectivement), mais les auteurs expliquent que "du fait des différences de méthodes utilisées, il convient d'être prudent dans la comparaison de ces estimations".

Ils sont aussi probablement sous-estimés, car les méthodes utilisées (auto-dépistage sanguin à domicile et enquête téléphonique) rendaient difficile l'inclusion des populations marginalisées, usagers de drogues actifs et personnes sans domicile fixe, chez lesquelles la fréquence de ces maladies est plus élevée.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a pour objectif que 90% des personnes infectées soient diagnostiquées d'ici à 2030. Ce n'était le cas en France qu'à 80,6% pour l'hépatite C et 17,5% pour l'hépatite B, selon ces nouvelles estimations, à prendre toutefois avec précaution "étant donné le très faible nombre de participants testés positifs" sur l'échantillon.

"Il nous faut renforcer nos actions de dépistage (...) parmi les populations les plus exposées" à l'hépatite C (usagers de drogues par intraveineuse, personnes nées dans un pays à prévalence élevée d'hépatite C" et "atteindre une couverture vaccinale de 95% pour lutter contre l'hépatite virale B", estime Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, qui signe l'éditorial de ce numéro du BEH.

Le virus de l'hépatite B se transmet par contact avec le sang ou lors de rapports sexuels. Sa forme chronique est responsable de plus de 40% des cas de carcinome hépatocellulaire (cancer primitif du foie). On sait aujourd'hui le garder sous contrôle mais pas l'éliminer.

L'hépatite C se transmet essentiellement par voie sanguine (partage de seringues, transfusions avant 1992). Elle peut entraîner des cirrhoses et des cancers du foie et est responsable d'environ 2.500 décès par an.

La lutte contre l'hépatite C a connu une importante avancée depuis quelques années avec l'arrivée de traitements antiviraux d'action directe (AAD), qui guérissent 95% des malades en quelques semaines.

Fin 2017, 59.000 personnes avaient commencé un traitement par AAD, selon un autre article publié dans le bulletin.

La France a pour objectif d'atteindre 120.000 personnes traitées et guéries à l'horizon 2022.

Bulletin épidémiologique hebdomadaire, Septembre 2019, n°24-25 Journée nationale de lutte contre les hépatites virales, 2019.



http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2 ... index.html

https://www.santepubliquefrance.fr/mala ... rales-2019


Les antiviraux à action directe dans le traitement de l’hépatite C chronique : retour sur quatre ans
de prise en charge par l’Assurance maladie
(janvier 2014-décembre 2017)*



_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Journée Nationale des Hépatites 2018  MessagePosté le: 25 Sep 2019 - 18:34
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
Dépistage : première condition pour l’éradication du VHC



5 septembre, c'est la Journée nationale de lutte contre les hépatites virales et l'occasion pour le TRT5 de diffuser un communiqué plaidant pour le dépistage pour vaincre l'hépatite C. "En 2014, souvenez-vous, arrivaient les premiers médicaments révolutionnaires permettant d’envisager l’éradication de l’hépatite C. Ces nouveaux médicaments, appelés Antiviraux à action directe (AAD), promettaient, en un temps alors record, de guérir de la maladie, avec des effets indésirables sans commune mesure avec ceux de l’interféron, base du précédent traitement. L’émoi dans la communauté scientifique, chez les patients et associations de patients fut grand : c’est la première fois qu’une maladie chronique pourrait être guérie. Les laboratoires pharmaceutiques tentent de faire valoir, outrageusement, leurs années de recherche, leurs investissements et taisent le cours des actions en Bourse. Conséquence : face aux prix de ces médicaments, les Autorités de santé ne donnent, dans un premier temps, accès à ces médicaments qu’aux patients les plus sévèrement atteints.
2016 arrive et ces médicaments sont finalement déclarés accessibles à tous les malades, quel que soit le degré de sévérité de la maladie. A ce stade, seuls les hépatologues avaient le droit de les prescrire. Ici, nous touchons presque à la fin de l’histoire de l’hépatite C.
Depuis quelques mois, tous les médecins, peuvent prescrire un médicament contre l’hépatite C et avec leurs 2 000 000 consultations par jour, les médecins généralistes apporteront une aide précieuse pour éradiquer l’hépatite C en France.

Un dernier chapitre, et non des moindres, reste à écrire : celui du dépistage. Nous sommes tous responsables et nous pouvons tous infléchir la donne. Vous, professionnels de santé, pensez à proposer et prescrire un dépistage, 1 fois, 2 fois, 3 fois s’il le faut, voire pour les 3 virus (VIH, VHB, VHC). Vous patients, dans l’interrogation ou la certitude vis-à-vis de votre statut sérologique, demandez le dépistage. Sans un dépistage accru des VIH, VHB et VHC notre histoire ne pourra pas se conclure heureusement : 1 personne dépistée et traitée est 1 personne de moins susceptible d’en contaminer d’autres. Sans une prise en charge et un suivi adaptés des complications peuvent survenir. Dans 90% des cas, le cancer du foie se développe sur une maladie chronique du foie comme les hépatites B et C.

La France s'est fixée comme objectif l'élimination de l'hépatite C à l'horizon 2025. Nous pouvons ensemble et individuellement participer à l’écriture de cette histoire et mettre fin au virus de l’hépatite C en France."

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,75479602813721 seconds.