Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
19 Sujet du message: PHC 2020 Paris  MessagePosté le: 06 Jan 2020 - 15:47
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères


CONFÉRENCE INTERNATIONALE PHC 2020
SUR LA GESTION DES MALADIES DU FOIE

Programme

https://www.aphc.info/phc-paris-hepatol ... 0-program/


_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 14 Jan 2020 - 16:26; édité 2 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 13 Jan 2020 - 11:30
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères


https://www.aphc.info/wp-content/upload ... c-2019.pdf

Présentation conférence de presse PHC 2019

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... c-2019.pdf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Jan 2020 - 05:45
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères


Estimation de l'année où les pays atteindront les cibles d'élimination de l'Organisation mondiale de la santé

"Sur 45 pays et territoires à revenu élevé, 30 ne devraient pas éliminer le VHC avant 2050 -
Neuf (Australie, France, Islande, Italie, Japon, Corée du Sud, Espagne, Suisse et Royaume-Uni) étaient sur la bonne voie pour éliminer le VHC d'ici 2030,
-Trois (Autriche, Allemagne et Malte) devraient éliminer le VHC d'ici 2040, et trois autres (Irlande, Pays-Bas et Arabie saoudite) d'ici 2050
• Le nombre de pays et territoires à revenu élevé qui ne se sont pas réunis chaque objectif de l'OMS pour l'élimination du VHC était de 34 (incidence), 30 (mortalité), 20 (diagnostic) et 26 (traitement) "

<< Malgré l'introduction de thérapies curatives, 80% des pays et territoires à revenu élevé ne sont pas en voie d'atteindre les objectifs de l'OMS qui élimineraient le VHC en tant que menace pour la santé publique d'ici 2030, et 67% sont en retard d'au moins 20 ans . • Une action immédiate pour améliorer le diagnostic et le traitement du VHC est nécessaire pour faire de l'élimination mondiale du VHC d'ici 2030 un objectif réalisable. "





http://www.natap.org/2019/EASL/EASL_24.htm

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 14 Jan 2020 - 14:35; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Jan 2020 - 09:26
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères
PHC 2020 : Dr Laurent Castera sur les tests pour # NAFLD . Le FIB-4 est plus logique dans les soins de santé primaires. Besoin de réduire les références inutiles mais pas de perdre des cas. Les tests doivent être simples.



Lisez les politiques NAFLD dans l' étude @ EASL_ilf :

Une étude transversale de la réponse de santé publique à la stéatose hépatique non alcoolique en Europe





https://www.journal-of-hepatology.eu/ar ... 5/abstract

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Jan 2020 - 10:11
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères
Le dépistage de l'hépatite C chez les utilisateurs de PrEP pourrait éliminer les infections à l'hépatite C chez les hommes homosexuels au Royaume-Uni

L'élimination de l'hépatite C chez les hommes gais et bisexuels dépend du diagnostic et du traitement de l'infection dans deux populations, les hommes séropositifs et séronégatifs. Alors que les hommes séropositifs devraient être soumis à un dépistage régulier conformément aux directives de l'Association européenne du VIH ou de l'Union européenne - et sont couverts par des cibles nationales pour le diagnostic et le traitement de l'hépatite C visant à éliminer l'hépatite C chez les personnes vivant avec le VIH d'ici 2021 - dépistage chez les homosexuels séronégatifs pour le VIH et les hommes bisexuels ne sont pas systématiques et l'intervalle optimal n'est pas défini.

De plus, l'impact des réductions de l'utilisation du préservatif résultant de l'utilisation de la PrEP sur l'incidence de l'hépatite C chez les hommes séronégatifs n'est pas clair.

Il existe des preuves contradictoires concernant l'impact de la réduction de l'utilisation du préservatif sur la transmission de l'hépatite C chez les hommes séronégatifs. L'étude d'AmPrEP d'Amsterdam a signalé un niveau élevé de transmission de l'hépatite C chez les hommes participant au programme de PrEP de la ville entre 2015 et 2017. Le dépistage semestriel de l'hépatite C a révélé une incidence de 1% et le dépistage de base a montré que près de 5% des personnes séronégatives au VIH les hommes avaient déjà l'hépatite C.

Mais une étude sur des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes prenant la PrEP à Toronto, au Canada , a révélé une faible prévalence de base de l'hépatite C (1,8%) et une incidence de 0,7% par an entre 2014 et 2019 (deux infections pendant tout le suivi). période). D'autres études en Amérique du Nord ont également trouvé une incidence d'hépatite C plus faible que les études européennes.

Des données provenant de trois grandes cliniques d'hépatite en Angleterre ont montré qu'en 2017, 16 hommes gais et bisexuels sur 40 ayant consulté ces cliniques après un diagnostic d'infection aiguë par l'hépatite C étaient séronégatifs. Treize des 16 hommes étaient des utilisateurs de PrEP, ce qui suggère que ce groupe devrait être priorisé pour le dépistage régulier de l'hépatite C et le traitement antiviral à action directe afin de minimiser la transmission de l'hépatite C chez les hommes gais.

Résultats de la modélisation

Pour évaluer l'impact potentiel de diverses stratégies de dépistage de l'hépatite C chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes au Royaume-Uni, des chercheurs de l'Université de Bristol, de l'Université de Californie à San Diego, de la London School of Hygiene and Tropical Medicine et du National Institute for Health and Care Excellence ont construit un modèle de transmission de l'hépatite C et du VIH et l'utilisation de la PrEP chez les hommes gais et bisexuels au Royaume-Uni.

Le modèle a examiné l'impact de différents niveaux de couverture PrEP et de dépistage de l'hépatite C tous les six ou 12 mois et a pris en compte l'impact d'une réduction de 50% de l'utilisation du préservatif.

Le modèle supposait une prévalence du VIH chez les hommes gais et bisexuels de 4,7% et une prévalence de l'hépatite C chez les hommes séropositifs de 9,9%. La prévalence chez les hommes séronégatifs était de 1,2%. Le modèle supposait également qu'en 2017, 98% des hommes diagnostiqués pour le VIH seraient sous traitement antirétroviral, 97% seraient supprimés viralement et la fréquence moyenne de dépistage du VIH pour les hommes séronégatifs serait de 2,3 ans. Le modèle supposait également que, sans dépistage supplémentaire, l'hépatite C ne serait pas diagnostiquée chez les hommes séronégatifs avant cinq à 15 ans.

Le modèle a testé l'impact de différents niveaux de couverture PrEP et de dépistage de l'hépatite C chez les hommes séronégatifs sur l'élimination de l'hépatite C et l'incidence de l'hépatite C de 2018 à 2030.

Dans le premier scénario, la couverture de la PrEP atteignait 12,5% des hommes séronégatifs à la fin de 2020 et les hommes ont reçu la PrEP pendant une moyenne de 8,2 mois. L'utilisation du préservatif chez les utilisateurs de PrEP a été réduite de 50%. Les services de PrEP n'ont pas dépisté l'hépatite C.

Le modèle a révélé que dans ce scénario, atteindre 12,5% des hommes séronégatifs atteints de PrEP n'aurait qu'un impact modeste sur l'incidence de l'hépatite C. Un traitement antiviral à action directe pour les hommes séropositifs atteints d'hépatite C aurait un effet plus important sur la prévalence de l'hépatite C, car guérir l'hépatite C empêcherait la transmission.

L'introduction du dépistage de l'hépatite C de tous les utilisateurs de PrEP réduirait l'incidence de l'hépatite C chez les utilisateurs de PrEP de 65 à 70% selon que le dépistage a eu lieu tous les 12, 6 ou 3 mois. Le modèle supposait que tous les hommes diagnostiqués avec l'hépatite C seraient traités dans les 2,2 ans et que 95% seraient guéris.

L'incidence de l'hépatite C dans la population plus large d'hommes gais et bisexuels diminuerait dans une mesure similaire, car les hommes séropositifs à haut risque (ceux qui ont 15 partenaires sexuels anaux ou plus par an, dont beaucoup sont des utilisateurs de PrEP) sont les principaux moteurs de la transmission de l'hépatite C dans la population des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes.

Le dépistage des utilisateurs de la PrEP tous les trois mois et la réduction de l'intervalle entre le diagnostic et le traitement de l'hépatite C à six mois dans ce groupe réduiraient l'incidence de l'hépatite C de 80% mais ne suffiraient pas pour atteindre l'objectif de l'Organisation mondiale de la santé d'une réduction de 90% de l'incidence par 2030, surtout si l'utilisation du préservatif chez les utilisateurs de PrEP a chuté de 50%. Un dépistage supplémentaire des hommes séronégatifs avec moins de partenaires sexuels, n'utilisant pas la PrEP, serait nécessaire au moins une fois tous les cinq ans pour atteindre l'objectif, a révélé le modèle.

Une couverture PrEP plus élevée de 25% et un dépistage concomitant de l'hépatite C suffiraient à réduire l'incidence de l'hépatite C chez les hommes gais et bisexuels de 90% d'ici 2030.

Conclusion

«Les cibles d’élimination ne sont pas possibles uniquement grâce au dépistage des HSH [hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes] diagnostiqués par le VIH (comme le font la plupart des initiatives d’élimination), l’extension de la PrEP fournissant une occasion précieuse d’augmenter le dépistage du VHC [virus de l’hépatite C] parmi les HSH à haut risque », concluent les auteurs.

«Pour d'autres pays où l'épidémie de VHC est similaire chez les HSH, nos résultats soulignent la nécessité de regarder au-delà du simple dépistage des HSH diagnostiqués par le VIH.»

http://www.aidsmap.com/news/jan-2020/he ... ns-gay-men

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Jan 2020 - 16:46
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères
CONFÉRENCE DE PRESSE SUR LES NOUVELLES AVANCÉES
THÉRAPEUTIQUES POUR UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE
DES MALADIES DU FOIE




https://www.aphc.info/wp-content/upload ... c-2020.pdf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 22 Jan 2020 - 11:52
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères


INTRODUCTION - Patrick MARCELLIN (France)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

HEPATITE B - SESSION 1: thérapie de l'hépatite B aujourd'hui: suppression du VHB

Qui traiter? Un examen critique des directives internationales - Seng Gee LIM (Singapour)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

Nouveaux paramètres et biomarqueurs pour le traitement du CHB - Thomas BERG (Allemagne)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

Prise en charge optimale des patients CHB sous NUC - Maria BUTI (Espagne)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

Nouvelles recommandations de l'EASL pour la prise en charge des maladies hépatiques professionnelles - Massimo COLOMBO (Italie)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 22 Jan 2020 - 12:02
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères
CAS CLINIQUE
Approche du patient avec CHB et cirrhose décompensée - Mitchell SHIFFMAN (USA)


https://www.aphc.info/wp-content/upload ... bleu-1.pdf

HÉPATITE B - SESSION 2: thérapie de l'hépatite B demain: guérison du VHB
Geoffrey DUSHEIKO (UK)




https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

Massimo LEVRERO (France)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... bleu-1.pdf

Pouvons-nous guérir le VHB avec de nouveaux antiviraux à action directe? - Fabien ZOULIM (France)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

Stimuler l'immunité innée et adaptative pour la guérison du VHB - Massimo LEVRERO (France)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... bleu-1.pdf

Aurons-nous besoin de nouvelles combinaisons pour guérir l'infection par le VHB? - Geoffrey DUSHEIKO (UK)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 22 Jan 2020 - 12:04
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères
Hépatite E: quel est le vrai problème? - Jean-Marie PÉRON (France)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 22 Jan 2020 - 12:09
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères
HÉPATITE DELTA

Georgios PAPATHEODORIDIS (Grèce)


https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

Nouvelle épidémiologie du delta de l'hépatite - Georgios PAPATHEODORIDIS (Grèce)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

Comment optimiser la thérapie actuelle avec PEG IFN? - Pietro LAMPERTICO (Italie)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

Nouveaux médicaments pour le HDV - Tarik ASSELAH (France)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 22 Jan 2020 - 12:16
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères
HEPATITE C : l'élimination

Antonio CRAXI (Italie)
Stefan ZEUZEM (Allemagne)



https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

Les derniers patients difficiles à soigner - Stefan ZEUZEM (Allemagne)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

Elimination macro - Ola WEILAND (Suède)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

Micro élimination - Stanislas POL (France)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 22 Jan 2020 - 12:23
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères
Prix en charge optimale de la NASH

Jean-François David CADRANEL (France)


https://www.aphc.info/wp-content/upload ... om-243.pdf

Adriana POPESCU (Roumanie)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... om-243.pdf

Denis OUZAN(France

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... om-243.pdf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 22 Jan 2020 - 12:40
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères


INTRODUCTION - Patrick MARCELLIN (France)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

NAFLD / NASH - Session 1: un pas en avant pour une meilleure compréhension
Francesco NEGRO (Suisse)





https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

Physiopathologie des NAFLD et NASH - Massimo PINZANI (UK)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

Marqueurs non invasifs en NAFLD - Laurent CASTERA (France)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

NAFLD / NASH - Session 2: l'arrivée des traitements
Pierre BEDOSSA (France)




https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

Arun SANYAL (USA)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

Gestion actuelle de la NASH - Ana Carolina CARDOSO (Brésil)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

Nutrition et NASH - Manuel ROMERO GOMEZ (Espagne)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 22 Jan 2020 - 12:44
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères
Traitement de l'hépatite B : les lignes directrices et la vie réelle

Vincent LEROY (France)


https://www.aphc.info/wp-content/upload ... -242-b.pdf

Isabelle ROSA (France)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... -242-b.pdf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 22 Jan 2020 - 12:47
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères
CARCINOME HÉPATOCELLULAIRE

Pierre NAHON (France)


https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

Norah TERRAULT (USA)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 23 Jan 2020 - 10:07
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères
« Relevez le défi, osez boire moins aujourd’hui », Dr Pascal Melin

France —Dans la cadre du Congrès “Paris Hepatology Conférence” qui s’est tenu au Palais des Congrès de Paris les 13 et 14 janvier dernier, le Dr Pascal Melin, hépatologue à l'hôpital CH Saint-Dizier, président de SOS Hépatites fédération en France, rappelle que l’alcool est un fléau et invite à s’interroger sur sa consommation et à relever le défi du Janvier Sobre (projet qu’il soutient avec Laurence Cottet) si le celui du Janvier Sec (DryJanuary) semble trop difficile à atteindre. [1].

« On est maintenant sur la fin de l’élimination de l’hépatite C, on parle de nouvelles maladies, mais le mot commun qui est prononcé par tout le monde, et qui est vraiment un fléau, c’est l’alcool, que ce soit à l’échelon national et international.

La deuxième cause de cancer induit sur la planète, après le tabac, c’est l’alcool – qui fait des dégâts monstrueux chez tout le monde – et est responsable des cirrhoses, des cancers du foie.

Tout le monde connait cela parfaitement. Pourtant, on s’aperçoit que c’est une maladie méconnue. Cette cirrhose dont on a beaucoup de mal à parler en France – qui n’est pas que (d’origine) alcoolique mais qui l’est le plus souvent – est sous-diagnostiquée. On pense qu’il y aurait peut-être même 1 million de personnes souffrant de cirrhose en France – cirrhose qui est là, en moyenne 10 ans, avant de donner des complications.

Les malades les plus graves, qui présentent une insuffisance hépatique, sont alors diagnostiqués, arrivent dans les hôpitaux, présentent des complications, des hémorragies, des cancers du foie, mais cette maladie est là bien avant.

C’est tout l’enjeu de « SOS hépatites et maladies du foie » de dire : « Faites dépister votre foie. Regardez où vous en êtes de votre état de santé hépatique et posez-vous des questions sur votre consommation d’alcool. »

En effet, l’alcool, que ce soit chez les jeunes et chez les moins jeunes, est le principal facteur toxique pour le foie.

On a eu les fêtes de fin d’année, avec ses excès, la culture française fait qu’on est des consommateurs d’alcool loin devant nos collègues européens. Pourtant, au mois de janvier, les Anglais nous ont proposé de nous poser des questions sur notre consommation d’alcool en mettant en place le « Dry January ».

L’exportation en France semble compliquée, la culture de l’arrêt de l’alcool pendant tout un mois semble compliquée. Pourtant, il est fondamental que tous les Français se posent la question : « Moi, où j’en suis avec l’alcool ?, Est-ce que je suis en difficulté ? Est-ce que je peux m’en passer ? ».

Et l’on ne peut que rappeler les conseils de Santé Publique France qui sont 2 verres par jour et pas tous les jours. C’est ce qui a fait naître un autre programme , un autre défi, entre Janvier sec et Janvier sobre, est-ce que l’on peut se poser la question de réduire sa consommation, et au moindre doute, si l’on pense que l’on a une consommation d’alcool excessive, que ce n’est pas si simple – moi je parlais avec un ami qui me disait : moi, je veux bien faire janvier sobre, mais après le 6 parce qu’avant il y a mon anniversaire et la galette des rois – on a toujours une bonne raison de retarder cette expérience. Cela veut peut-être dire qu’il est temps d’en parler avec son entourage « Est-ce que tu crois que j’ai un problème avec l’alcool, Est-ce que tu crois que je pourrais boire moins, Comment je pourrais faire ? Et puis aussi, aller en parler avec votre médecin parce que le médecin, lui aussi, est pris dans la tourmente franco-française, et n’a peut-être pas percuté qu’en face de lui, il avait quelqu’un qui était en difficulté. On s’aperçoit quand on réduit sa consommation d’alcool, très vite, on va avoir un meilleur sommeil, on va être beaucoup moins irritable, on va perdre du poids. On ne parle pas du pouvoir calorique de l’alcool et c’est important.

Donc relevez le défi, osez boire moins aujourd’hui. »

https://francais.medscape.com/voirartic ... KinYn9xkrQ

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 24 Jan 2020 - 14:15
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères
L'avenir des maladies hépatiques auto-immunes - Michael MANNS (Allemagne)

https://www.aphc.info/wp-content/upload ... e-bleu.pdf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Mar 2020 - 09:59
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25434
Localisation: Hyères
PHC 2020 Vidéos



https://www.aphc.info/videos/videos-2020/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,75328588485718 seconds.