Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
melody
22 Sujet du message: Quelle hygiène alimentaire observer pendant le traitement ?  MessagePosté le: 31 Mai 2008 - 11:15
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 17 Mar 2007
Messages: 1816
Localisation: dans la lune
La brève


Le virus de l’hépatite C prend ton foie pour cible et silencieusement va essayer de le détruire.


Le foie joue un rôle vital dans notre usine alimentaire (absorption, digestion, stockage et métabolisme).

Tu as donc tout intérêt à le ménager et à préserver la partie qui fonctionne encore, que tu sois en traitement ou non.

Observer une bonne hygiène alimentaire pourra y contribuer.


- Quels aliments faut-il éliminer, réduire, éviter ou privilégier ?

- L’alimentation : peut-elle diminuer les effets secondaires du traitement ?


Si tu es adepte des plantes médicinales, attention à l’interaction avec d’autres médicaments. Bien qu’elles soient en vente libre, un avis médical est recommandé.



L'Essentiel


Une alimentation suffisante, variée et équilibrée apportera à ton organisme les éléments nutritifs dont il a besoin pour une meilleure qualité de vie et mieux vivre ton traitement.


Ce qu'il faut privilégier

Chaque jour tu pourras puiser dans les groupes alimentaires suivants, en jouant sur la variété, les quantités et en écoutant tes envies.

Un foie fatigué préfèrera des repas fréquents par petites quantités.


Pyramide alimentaire : quantités journalières recommandées







Produits céréaliers : pain, biscottes, céréales, pâtes, riz, pomme de terre…
Mieux vaut choisir des produits à grains entiers (blé, avoine, orge, seigle…) qui sont plus riches en fibres et plus nourrissants.

Fruits et légumes : Crus, cuits ou en jus, tu peux en abuser.
Privilégie les produits frais de saison riches en vitamines.
Les surgelés et conserves pourront les remplacer, si tu es pressé ou trop fatigué pour cuisiner.
Prévois des fruits secs à grignoter (noisettes, amandes, raisins et abricots secs…), qui te rechargeront en énergie en cas de coup de pompe.

Produits laitiers : lait, yaourts, fromages sont source de calcium et de protéines.
Mieux vaut les consommer faibles en matières grasses, choisir les fromages fermentés plus digestes (le lait de chèvre ou de brebis et ses dérivés seraient mieux tolérés)

Les Viandes, volailles, poissons, œufs, légumineuses constituent un apport important en protéines.
Préfère les viandes maigres (bœuf, veau, volaille) et accorde une place de choix aux poissons, cuits à la vapeur ou en papillote.
L’œuf a un excellent profil nutritionnel, à la coque il sera le plus digeste. (à consommer avec modération en cas de cholestérol).
Les légumineuses (haricots secs, lentilles, pois secs, fèves…) grâce à leur haute teneur en protéines pourront remplacer la viande, si elle est mal tolérée.

Matières grasses :
Le beurre est une bonne source de vitamines A, à consommer cru.
Tu pourras varier les huiles (de préférence crues) pour profiter de leurs différents apports nutritionnels.


L’activité physique, levier complémentaire à une bonne alimentation, pourra améliorer ton appétit, atténuer les symptômes de fatigue, de stress et de dépression, renforcer le système immunitaire et rehausser la sensation de bien-être.





Ce qu’il faut réduire, éviter ou éliminer :

A réduire : les produits riches en matières grasses.
Le beurre cuit et l’huile frite sont très indigestes. Crus ils sont mieux tolérés et gardent leurs propriétés.

A éviter : les sucres rapides
Attention aux sodas, confiseries, gâteaux…
Oui au chocolat noir, fruits secs, miel, à petites doses.

A éliminer : l’alcool
Ennemi n°1 de ton foie, allié du VHC, il vaut mieux t’abstenir.



L’alimentation : peut-elle réduire les effets secondaires du traitement ?

Nausée, perte d’appétit, diarrhée, déshydratation, anémie, fatigue… autant d’effets secondaires que tu peux être amené à rencontrer pendant ton traitement.

Certes la potion magique n’existe pas, mais des conseils alimentaires adaptés, quelques astuces et recettes de "mamie hépatante" pourront y remédier ou tout au moins te soulager.


Quelques règles de bases :

- Boire beaucoup d’eau (3 l/jour), très important en traitement.
- Manger équilibré, reconnaître les aliments mieux tolérés.
- Ne pas sauter de repas, manger plus souvent par petites quantités.
- Rester à l’écoute des besoins de ton corps et de tes envies, te faire plaisir…


Un bon état nutritionnel et une alimentation adaptée vont favoriser la tolérance à ton traitement et donc son efficacité.


Tu souhaites avoir recours aux plantes médicinales pendant ton traitement ?

Pourquoi pas, mais sache que ce domaine est vaste, encore mal connu, et n’est soumis à aucune réglementation stricte contrairement aux médicaments ordonnancés.
C’est donc avec précaution qu’il faudra les utiliser.

Associées à certaines molécules, leur effet peut devenir néfaste, voire dangereux. (voir Développé)




Le développé


Qu'est-ce qui fait plaisir à ton foie ?


Certains aliments comme l’artichaut, le radis noir, le pissenlit, le citron… ont un effet bénéfique sur le foie.
N’hésite pas à les inclure dans ton alimentation.
Utilisés sous forme médicinale, certains composants auront une action plus efficace. (comme les feuilles d’artichaut, les racines de radis noir….)


l’ARTICHAUT Cynara scolymus

Il renforce la fonction antitoxique du foie et tonifie la cellule hépatique grâce à la cynarine qu'il contient.
http://www.lepetitherboriste.net/plantes/artichaut.html
http://www.passeportsante.net/fr/Soluti ... s#P21_1020


le RADIS NOIR

Il draine le foie et la vésicule biliaire et favorise l'élimination des déchets et des toxines.
http://sante.jexiste.fr/xoops/modules/i ... p?page=558


le PISSENLIT

L’usage de la feuille et de la racine est reconnu pour améliorer les fonctions hépatiques et biliaires, traiter la perte d’appétit et les troubles digestifs mineurs.
http://www.naturemania.com/produits/pissenlit.html


le CITRON

Le citron est, entre autre, réputé pour son action bienfaisante sur le foie, la vésicule biliaire et, en général, pour le drainage des impuretés de l’organisme.
Son goût acidulé stimule les papilles gustatives.
http://www.naturosante.com/rubriques/co ... seil.php?4 (voir en fin de document)


Attention : le PAMPLEMOUSSE est à éviter en traitement

La consommation de pamplemousse peut entraîner une augmentation ou, moins fréquemment, une diminution des effets de certains médicaments. Des substances contenues dans ce fruit empêchent un enzyme de métaboliser les médicaments en cause, ce qui entraîne l’augmentation de leur concentration dans le sang, pouvant causer des réactions indésirables graves.
http://www.passeportsante.net/fr/Nutrit ... emousse_nu



Les plantes médicinales hépatoprotectrices


En aucun cas, ce type de thérapeutique ne peut se substituer au traitement classique du VHC.

A contrario, il pourra améliorer et soulager ton quotidien, si tu es adepte de la phytothérapie.
Attention, dans les vitrines et le i-commerce d’Internet, il est souvent difficile d’évaluer le bien fondé des bénéfices attendus promis par tout un chacun.
« Au royaume des plantes à Genets il y a daube & dope »

Alors, mieux vaut t’en tenir aux produits basiques éprouvés !


Plantes médicinales et hépatite c : ce lien pourra te documenter.
http://www.hcvadvocate.org/hepatitis/fr ... bes_FR.pdf


le CHARDON MARIE

La silymarine que renferme le chardon-Marie est l'une des substances hépato-protectrices les plus puissantes.
En médecine classique, on s'en sert pour la prévention et le traitement de divers troubles liés au foie : hépatite, cirrhose, calculs biliaires, ictère (jaunisse) et dommages hépatotoxiques.
http://www.passeportsante.net/fr/Soluti ... n_marie_ps


le DESMODIUM ascendens

Plus efficace sur les effets de l'hépatite B que sur ceux de l'hépatite C, le Desmodium est une plante de la zone équatoriale, de la famille des fabacées. Découverte en Afrique où on l'utilise pour soigner l'ictère (jaunisse), due à l'hépatite virale, elle a été soumise à des études de toxico-pharmacologie, autant en France qu'en Italie. Celles-ci ont démontré qu'ingéré sous forme de tisane ou de décoction concentrée, le Desmodium ne présentait aucune toxicité. Il n'agit pas contre le virus, mais protège puissamment le foie.
http://www.vulgaris-medical.com/phytoth ... ns-47.html
http://www.medecines-douces.com/impatie ... patite.htm (voir chapitre « La Phytothérapie »)


le BOLDO

Cette plante est reconnue pour son action bénéfique sur les insuffisances du foie.
http://www.lepetitherboriste.net/plantes/boldo.html


la REGLISSE : à utiliser avec précaution

La glycyrrhizine contenue dans la réglisse pourrait, théoriquement, diminuer l’incidence du cancer du foie qui est accrue chez les patients atteints d’hépatite C, mais des études de plus grande envergure sont nécessaires pour tirer des conclusions définitives.

Usage non recommandé sur une longue période, pas plus de 6 semaines, particulièrement chez les personnes souffrant d’hypertension. Prise en grande quantité, la réglisse non déglycyrrhizinée peut affectée la libido chez l’homme.

Contre-indications
L’usage de la réglisse est déconseillé en cas d’hépatite cholestatique (inflammation des voies biliaires entraînée par un médicament), de cirrhose du foie, d’hypertonie, de kaliopénie ou d’insuffisance rénale grave.
http://www.passeportsante.net/fr/Soluti ... eglisse_ps


le MILLEPERTUIS : attention contre-indications

Traite la dépression légère ou modérée, mais à prendre avec beaucoup de précaution.

Interactions possibles avec plusieurs médicaments, notamment certaines molécules anti-VIH.
Il peut diminuer ou augmenter l’efficacité de nombreux médicaments.
Pour plus de renseignements clique sur ce lien (Interactions)
http://www.passeportsante.net/fr/Soluti ... s_sommaire



Comment faire face aux malaises liés au traitement ?

Fatigue, diarrhée, nausée, manque d’appétit, goût altéré, autant de malaises à combattre parfois au quotidien.
En cliquant sur ce lien tu trouveras des astuces pour t’aider à y remédier.

http://www.phac-aspc.gc.ca/hepc/pubs/nt ... laises.pdf



Les conseils de "Mamie hépatante"

Anémie

Mange des aliments riches en fer :
viande rouge, saignante, en tartare ou carpaccio, boudin noir,
lentilles, soja, amandes, noisettes, germes de blé…
légumes frais à feuilles vertes
un p’tit ballon de bon rouge de temps à autre (conseil de « Papy hépatant »...)

Diarrhée

Met-toi au régime : riz blanc, carottes cuites,
pomme crue râpée ou en jus (croquée avec la peau, elle traitera la constipation)
coca, thé noir, beaucoup d’eau.

Manque d’appétit

Un aliment acide pris en début de repas (style cornichon) peut atténuer le goût de métal dans la bouche et ouvrir l’appétit.
Faire une promenade apéritive.

Nausée

L’estomac vide accentue la nausée.
Le riz, les féculents, la pomme, ont un effet rassasiant et remplissent l’estomac
Les galettes aux céréales (épeautre, sarrasin, blé, riz…) ont l’avantage de n’avoir aucun goût, donc pas de dégout, à grignoter à tout moment.

Crampes

Les bananes, amandes, noix, fruits et légumes secs, chocolat noir, céréales complètes… t’apporteront un apport en magnésium et potassium recommandés pour éviter les crampes,
et surtout bois beaucoup d’eau.

Chute de cheveux

Choisis des aliments riches en vitamines B5 et B6 : amandes, noix, noisettes, jaune d’œuf, germe de blé, avocats, bananes.
La gelée royale est également recommandée.

Thyroïde, neurones en purée, manque de pêche

Magnésium marin en ampoule : iodé, se boit avec ½ verre d’eau le matin, ça passe très bien, se vend en pharmacie, efficace dès le 3e jour.
(voir sujet sur la thyroïde)


En post-traitement, il faut continuer à boire beaucoup d'eau pour éliminer les toxines des médicaments.




Tu manques d’appétit ?
Les choix et équilibre alimentaires ne sont pas ton fort
?
(voir en fin de sujet)
Ton alimentation ne couvre pas tes besoins nutritionnels ?

Tu peux te tourner vers les suppléments de vitamines et de minéraux.

La maladie, les effets de la prise de médicaments, peuvent augmenter ton besoin en vitamines et en minéraux.


Les compléments nutritifs naturels


les graines germées

Toutes les céréales peuvent se consommer crues et germées.
L’avantage de la germination est qu’elle multiplie les nombreux constituants essentiels (acides aminés, sels minéraux, vitamines).
A rajouter progressivement dans ton alimentation et à consommer frais.

Ce lien te donnera plus de détails sur la façon de procéder.
http://www.naturosante.com/rubriques/co ... eil.php?25


la Gelée royale

Appelé aussi « lait des abeilles », cette substance est secrétée par les abeilles ouvrières pour nourrir les jeunes larves et la reine.
Elle renferme un très grand nombre d’éléments indispensables à la vie, qui agissent en harmonie naturelle et en synergie, synthèse impossible à réaliser en laboratoire.
Sa richesse exceptionnelle invite à la consommer avec discernement et progressivement.
http://www.passeportsante.net/fr/Soluti ... _royale_ps


le Pollen

Récolté par les abeilles butineuses, transformé en pelotes, ses qualités naturelles en font un des meilleurs compléments alimentaires.
http://www.passeportsante.net/fr/Soluti ... =pollen_ps


le Ginseng

Racine de vie, philtre d’amour, aux vertus réputées miraculeuses en Extrême Orient.
Ses effets toniques ne sont plus à prouver.
http://www.passeportsante.net/fr/Soluti ... ginseng_hm



Les compléments vitaminés synthétiques


Pour en savoir plus, clique sur ce lien :

http://www.arte.tv/fr/connaissance-deco ... 85822.html


Ces suppléments peuvent comporter un risque de surdosage. Ton médecin pourra te conseiller.





Comment mieux gérer ton équilibre alimentaire ?


Où en es-tu avec ton poids santé ?

Comment calculer ton IMC (indice de masse corporelle) :

IMC = Poids (en kg) / Taille² (en m)

ou clique sur ce lien avec schéma :
http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/nutrition/ ... ava_f.html

Es-tu plutôt « pomme » ou « poire » ? (question profil s’entend)

La nouvelle tendance est de mesurer ton tour de taille : supérieur à 94cm pour les hommes et 80cm les femmes, le risque cardiovasculaire est accru !
Pour en savoir plus, clique sur ce lien :
http://www.lalibre.be/article.phtml?id= ... _id=371384


Etre attentif à son alimentation :

voir page 5 du fichier pdf que tu peux télécharger (brochure SOS Hépatite)
http://www.soshepatites.org/publications/docpdf/12.pdf


Rappel de la répartition des quatre groupes alimentaires conseillée pour une alimentation équilibrée
(pour les portions voir partie « Essentiel »)





Voici les principaux éléments nutritifs que tu trouveras dans les groupes alimentaires de base :




Cette liste n’est pas exhaustive, pour plus de renseignements clique sur ce lien :
http://www.medisite.fr/medisite/-Les-vitamines-.html


Les aliments devraient être de premier choix pour répondre à tes besoins.

Consomme tes fruits et légumes rapidement pour qu’ils ne perdent pas leurs vitamines, évite les temps de cuisson trop longs, la cuisson à la vapeur est idéale.
Les légumes congelés sont également une bonne source de vitamines.

Fais ton marché chez les producteurs locaux.
Si ta bourse le permet, préfère les produits bio qui t’apporteront un meilleur apport nutritionnel et en plus tu participeras à la protection de l’environnement.

Il est à noter que les bienfaits des produits laitiers sont actuellement controversés :
http://www.lanutrition.fr/index.php?langue=fr (aller sur la page nutrition --> "Les produits laitiers : toute la vérité" en déroulant l'échelle)
http://www.mag-pluspharmacie.com/pageLibre0001045d.html
A chacun de faire son choix...



Et n'oublie pas la touche finale : une pincée d'épices
pour ensoleiller tes plats, les rendre plus digestes et appétissants.

Tu n’as que l’embarras du choix entre curcuma, cumin, cardamone, carvi, coriandre, paprika, cannelle… ou les mélanges déjà prêts (ras el hanout, massala, curry… ), dont voici quelques secrets :

les épices :
http://www.linternaute.com/femmes/cuisi ... ndex.shtml
les mélanges d'épices :
http://www.toildepices.com/index.php?ur ... p?mod=cond


Bon appétit ! Wink

En attendant... thé ou café ?
Deux tasses de café par jour diminueraient le risque de cirrhose...
http://www.amdpifrance.com/journal/arti ... article=16(voir en fin de document)


Autres sources :

• Hépatite C et soins nutritionnels (Lignes directrices Canadiennes pour les intervenants de santé)
http://www.dietitians.ca/resources/HepC ... ch2003.pdf

• La santé vient en mangeant (Le guide alimentaire pour tous réalisé par l'INPES)
http://www.soshepatites.org/publications/nutrition.htm

• Eau 3l or not, hygiène alimentaire (Cataline)
http://www.hepatites.net/index.php?name ... mp;t=13006

• Les hépatites virales chroniques et la nutrition (SOS Hépatites)
http://www.hepatites.net/index.php?name ... =nutrition

• Les bienfaits du café (revue médicale suisse)
http://www.hepatites.net/index.php?name ... light=cafe
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 1.81303596497 seconds.