Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
isabelle
Sujet du message:   MessagePosté le: 21 Oct 2003 - 22:22
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 21 Oct 2003
Messages: 1
Localisation: Les jardins de plaisance lattes
Voila, j'ai ma mère qui le virus de l'hépatite depuis plus de 20ans. Elle est en train de faire une cirrhose, elle fait des encephalopathies hépatiques pratiquement toutes les semaines. J'aimerai avoir des renseignements concernant ces encephalopathies, comment cela survient et y a t'il un moyen d'y remédier. Aidez moi, c'est trés important pour moi sa fille.
Voici mon adresse émail
l
giovannetti.daniel@wanadoo.fr

Je vous remercie
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
webmaster
Sujet du message:   MessagePosté le: 21 Oct 2003 - 22:45
Administrateur


Inscrit le: 26 Déc 2002
Messages: 6644
Localisation: Paris
Bonsoir isabelle,

Compte tenu de l'importance du sujet pour toi, je me permets de faire ce que je ne ferais pas dans d'autres habitudes : copier / coller le contenu d'un autre site (vulgaris-medicalis.com) concernant l'encéphalopathie hépatique :

Encéphalopathie hépatique


Atteinte diffuse de l’encéphale (cerveau), liée à une maladie plus globale.

Les causes d’encéphalopathie sont généralement :

- l’intoxication du sang du malade par l’ammoniac qui s’y accumule

- des carences en vitamine B

- une insuffisance en oxygène.


La cause de l’encéphalopathie hépatique n’est pas vraiment connue. On sait actuellement le rôle joué par une insuffisance de fonctionnement plus ou moins sévère des cellules du foie, mais aussi par la non-filtration du sang veineux, secondaire à un problème mécanique au niveau du foie : on peut parler de court-circuit important du foie.

Cela fait que diverses substances que l’on peut qualifier de toxiques pour l’organisme, une fois absorbée par l’intestin, ne sont pas détoxifiées, c’est-à-dire qu’elles gardent leur potentiel dangereux. Ce sont ces produits qui vont entraîner au niveau du système nerveux central une modification du métabolisme cellulaire nerveux, autrement dit des anomalies de fonctionnement du système nerveux. Parmi ces substances, l’ammoniac est celle qui est le plus souvent incriminée dans l’encéphalopathie hépatique. En effet, le dosage de ces constituants dans le sang de certains malades atteints d’encéphalopathie hépatique montre une augmentation de l’ammoniac qui diminue souvent avec la régression de cette maladie. Il a également été retrouvé d’autres éléments chimiques comme les mercaptans, qui sont des dérivés du métabolisme intestinal de la méthionine.

De récentes études suggèrent qu’il existe dans le cerveau des malades atteints d’encéphalopathie hépatique, de fortes concentrations de neuromédiateurs (hormone susceptible de transmettre les messages entre les neurones) qualifiés d’inhibiteurs de GABA. Il existe également des neuromédiateurs excitateurs. Ces neuromédiateurs inhibiteurs jouent un rôle important chez les malades atteints d’encéphalopathie hépatique. Le foie semble être incapable d’épurer, d’éliminer le GABA fabriqué dans l’intestin du malade.

D’autres études expliquent le rôle des Benzodiazépines (équivalent du valium) endogènes du cerveau du patient, dont l’augmentation expliquerait la réponse partielle de certains patients en rapport avec une diminution de la conscience, en particulier dans les hépatites fulminantes.

Il existe des facteurs déclenchants et aggravants, comme par exemple une hémorragie intestinale pouvant conduire à une augmentation de la production d’ammoniac et d’autres substances constituées d’azote, qui sont ensuite absorbées par l’organisme.

Il faudra donc éviter toute hémorragie par différents moyens (notamment le contrôle de la coagulation sanguine par des examens biologiques répétés).

De la même façon, une augmentation des apports alimentaires en protéines peut précipiter une encéphalopathie hépatique. Ceci s’explique par le fait qu’une augmentation de la production de substances contenant de l’azote, comme c’est le cas des protéines, se fait par l’intermédiaire des bactéries contenues par le colon.


Symptômes

Les signes neurologiques secondaires à l’encéphalopathie sont :


un ralentissement des idées


une agitation


une confusion mentale


rarement des convulsions


un astérixis, c’est-à-dire un tremblement très ample des membres supérieurs, imitant des battements d’aile.


Le diagnostic est confirmé par des anomalies de l’électroencéphalogramme, dont l’intensité est proportionnelle à la gravité de la maladie.


Prévention

Il est nécessaire d’éviter la survenue d’anomalie électrolytique, c’est-à-dire en particulier une alcalose (diminution de l’acidité de l’organisme) accompagnée d’une diminution du potassium dans le sang, souvent secondaires à des diurétiques.

Toujours dans le cadre de la cirrhose hépatique, souvent accompagnée d’une ascite, il est souhaitable, quand cela est possible, de ne pas répéter de façon intempestive les ponctions de cette ascite. Les vomissements également sont susceptibles de précipiter une encéphalopathie hépatique. En effet, la diminution de l’acidité du sang entraîne une augmentation de l’ammoniac. Or, une certaine forme d’ammoniac (que l’on appelle non ionisée, c’est-à-dire NH3), traverse facilement la barrière hématoencéphalique (barrière entre le cerveau et le sang), et s’accumule dans le système nerveux central, entraînant les troubles neuropsychiatriques.

L’utilisation par ailleurs non judicieuse de médicaments du système nerveux central comme les benzodiazépines, ou une infection peuvent déclencher ou aggraver une encéphalopathie hépatique.

La survenue d’une hépatite (inflammation des cellules hépatiques due à une agression d’origine infectieuse ou toxique comme l’alcool entre autres) représente le facteur déclenchant, surtout si celle-ci est accompagnée d’une hépatite alcoolique, ou d’une obstruction des voies biliaires, d’un acte chirurgical ou d’autres complications médicales.


Le webmaster

_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail. Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 26 Mar 2013 - 18:34
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25807
Localisation: Hyères
Encéphalopathie hépatique exploré dans le nouveau film, les Études Cliniques

Plusieurs scènes du film montrent bien graphiquement la détresse vécue par les patients avec SE et de leurs familles. Dans une scène, un jeune garçon et son enquête la mère des ruines du salon de la famille après ses déchirures père il part en colère, dans un autre, Lynette, un gestionnaire de bien parlée ancien bureau, tombe dans un état de stupeur milieu d'une phrase et baille à la caméra pendant quatre minutes tandis que les larmes tombent sur son visage.

Directeur Cynthia Wade-qui a gagné un Oscar pour son documentaire de 2007 "Freeheld" - dit que le film a été "créé pour capturer les histoires de patients qui, souvent, n'ont pas le soutien complet ils ont désespérément besoin."

Jamile Wakim-Fleming, MD, un gastro-entérologue à la clinique de Cleveland avec un intérêt particulier pour les maladies du foie, a déclaré que le documentaire peut aider à éduquer les familles et les médecins de soins primaires sur les SE. Fait intéressant, elle a noté que les patients dans le documentaire ont été plus lucide que de nombreux patients éprouvent un épisode aigu.

"Nous avons besoin de la famille, les voisins et les médecins de soins primaires pour apprendre les signes avant-coureurs et regarder pour eux. C'est le plus important », le Dr Wakim-indiqué Melissa Fleming. «En tant que spécialiste du foie, je ne vais pas voir ces petits changements qui se produisent en dehors du bureau. Mais si nous pouvons le détecter tôt avec l'aide de la famille, vous pouvez empêcher l'encéphalopathie hépatique manifeste et toutes les conséquences. "

http://translate.googleusercontent.com/ ... bhnxNsLEjg

Chaque année, des centaines de milliers de patients cirrhotiques sont touchés par l'encéphalopathie hépatique. En plus du bilan de l'état prend ces patients, des répercussions sur leur famille et leurs amis, qui sont aux prises avec une maladie qui touche de nombreux aspects de leur vie. Malgré la gravité de la maladie, de nombreux patients ne reçoivent pas le traitement et le soutien dont ils ont besoin. Ce film a été créé pour raconter les histoires d'une population de patients qui est souvent sans que les défenseurs et le soutien qu'il a si désespérément besoin. Directeur Cynthia Wade met l'accent sur raconter des histoires qui pourraient autrement ne pas être entendus.

LUTTE LE MONSTRE: VIVRE AVEC encéphalopathie hépatique suit 4 patients atteints de l'encéphalopathie hépatique. Une matriarche et vétéran militaire dans le nord de la Californie se trouve maintenant confinées à la maison. Dans le New Jersey, une femme aimée et la mère sauvée par une greffe toujours aux prises avec des effets durables. Un père en raquettes Oklahoma rural avec une condition, il ne peut pas comprendre. Et d'une mère ex-haut-niveau en Floride se retrouve isolé et une enveloppe de qui elle était.

<object width="560" height="315"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/NQBXlrb8Xmk?version=3&amp;hl=fr_FR"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/NQBXlrb8Xmk?version=3&amp;hl=fr_FR" type="application/x-shockwave-flash" width="560" height="315" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true"></embed></object>

http://translate.googleusercontent.com/ ... 2_IlksUfXQ
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,61803007125854 seconds.