Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 11 Mar 2022 - 11:33
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29231
Localisation: Hyères
NASHLETTER N°10 – MARS 2022





https://mailchi.mp/e854a0bf4ed9/nashlet ... -mars-2022

https://soshepatites.org/nashletter-n10-mars-2022/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 19 Mar 2022 - 11:27
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29231
Localisation: Hyères
JFHOD 2022 , Le livre des résumés est disponible !



https://www.jfhod.com/sites/www.jfhod.c ... esumes.pdf

La consommation de café ne diminue pas le risque de fibrose avancée dans la NASH : résultats de l’étude COCANASH (COnsommation de CAfé dans la NASH)
H. Blondon (Le Chesnay-Rocquencourt), M. Delord (Le Chesnay-Rocquencourt), S. Cosconea (Melun), S. Tirziu (Chambéry), M.-P. Ripault (Béziers), F. Ehrhard (Lorient), M. Schnee (La Roche-sur-Yon), K. Elriz (Corbeil-Essonnes), M. Fron (La Roche-sur-Yon), K. Benghalia (Le Chesnay-Rocquencourt), M. Laly (La Roche-sur-Yon), S. Roussin-Bretagne (Le Chesnay-Rocquencourt), C. Koudougou (La Roche-sur-Yon), G. Petit-Aubert (Le Chesnay-Rocquencourt), V. Mace (La Roche-sur-Yon), M. Chochon (Le Chesnay-Rocquencourt), C. Garceau (La Roche-sur-Yon), P. Colardelle (Le Chesnay-Rocquencourt), L. Lagin (La Roche-sur-Yon), M. Fort (Le Chesnay-Rocquencourt), J.-P. Beressi (Le Chesnay-Rocquencourt), L. Tsakiris (Melun), C. Villain (Le Chesnay-Rocquencourt)



http://www.hepatites.net/index.php?name ... p;p=402388

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 04 Avr 2022 - 12:37
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29231
Localisation: Hyères
ENQUÊTES

ENQUÊTE « STÉATOSE (NALFD) ET HÉPATITE MÉTABOLIQUE (NASH) » / 2022

Découvrez et partagez largement notre courte enquête (moins de 10 questions) avec l’ELPA (Association européenne des personnes vivant avec une maladie du foie – European Liver Patients’ Association) !
Merci à toutes et à tous, hépatant.e.s et bien sûr tous les usagers du système de santé, pour votre participation.
Découvrez l’enquête en français.

https://www.surveymonkey.com/r/CP29H7Z

Mais aussi en : Allemand | Anglais | Arabe | Danois | Espagnol | Grec | Hébreu
De l’écoute, des questions, contactez-nous : 0 800 004 372, contact@soshepatites.org.

ENQUÊTE « MA FATIGUE ET MOI » / 2021

Cette enquête prend place dans le cadre d’un travail collectif mené par des associations(*) membres de France Assos Santé, qui ont décidé de s’unir pour réfléchir sur la problématique de la/des fatigues.
En effet, « la fatigue » pose en soi un problème de définition, et son évaluation, sa prise en charge et sa reconnaissance sont balbutiantes en France.
La « fatigue » peut prendre de nombreuses formes d’intensité et d’évolution différentes, allant jusqu’à l’épuisement intense. Elle peut avoir différentes expressions (physique, cognitive, émotionnelle …).
Dans l’enquête, nous emploierons le mot « fatigue », pour désigner la fatigue telle que vous la ressentez vous-même, telle que vous la vivez au quotidien.
Pour participer à l’enquête, cliquez ici.

https://fr.surveymonkey.com/r/LJJG63V

Un grand merci pour votre participation – malgré votre fatigue !
Mail contact : enquete@journeedesfatigues.fr
(*) Les associations impliquées dans ce projet co-organisent une nouvelle journée nationale, la journée des fatigues, dont la 1ère édition aura lieu le 21 novembre 2021. Les premiers résultats de l’enquête seront présentés lors de cette journée.

QUESTIONNAIRE « VACCINATION ET CIRRHOSE » / 2021

Le patient cirrhotique est fragile, on ne le répètera jamais assez ! Toute infection peut aboutir à une décompensation d’une cirrhose et donc être fatale. Pour cette raison, les personnes vivant avec une cirrhose doivent absolument être vaccinées contre la grippe mais aussi le pneumocoque, les hépatites A et B, sans oublier contre le Covid-19.
Vous vivez avec une cirrhose, SOS hépatites vous invite et incite à prendre quelques minutes pour faire votre point vaccination

https://docs.google.com/forms/d/1967kLR ... ested=true

Il existe une version PDF, ou contactez-nous via le numéro vert : 0 800 004 372 (gratuit depuis un poste fixe et un téléphone portable).

https://soshepatites.org/wp-content/upl ... e-2021.pdf

Nous vous remercions pour votre confiance !
Merci de nous aider à relayer ce questionnaire auprès des personnes concernées.

ENQUÊTE « LE PARCOURS DE SOINS DE LA NAFLD/NASH DU POINT DU VUE DU PATIENT » / 2020

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la NASH, SOS Hépatites a réalisé une enquête sur la plateforme Carenity, en partenariat avec le collectif national des associations d’obèses et avec le soutien du laboratoire Intercept. De février à avril 2020, ce sont 161 personnes qui ont répondu. Tous étaient des malades atteints de stéatose ou de NASH.
La première leçon de cette enquête à retenir : 72% des sujets n’avaient jamais entendu parler de la NASH avant qu’on ne leur diagnostique et 81% ne connaissaient pas la différence entre stéatose et NASH.
Découvrez les résultats complets, en cliquant ici.

https://soshepatites.org/wp-content/upl ... 062020.pdf

ENQUÊTE NATIONALE « VIVRE AVEC L’HÉPATITE B » / 2019-2020

Cette enquête, strictement anonyme et confidentielle, a été lancée dans le cadre des 1ers États Généraux de l’Hépatite B. Elle a été destinée à établir un état des lieux des principales répercussions de cette maladie et améliorer le quotidien des différentes populations concernées par l’hépatite B, optimiser les stratégies de prévention, de dépistage, de vaccination ou de parcours de soins, ainsi que de mieux sensibiliser les autorités de santé et l’opinion publique pour obtenir une « juste » reconnaissance face aux réelles difficultés que les malades rencontrent quand ils souffrent d’hépatite B.
Les résultats sont disponibles ICI.

https://soshepatites.org/les-resultats- ... epatite-b/

LE VACCIN CONTRE L’HÉPATITE B VU PAR LES PORTEURS CHRONIQUES VHB EN 2016

Les patients infectés chroniquement par l’hépatite B (VHB) reçoivent des consignes de dépistage et de vaccination de leur entourage lors des consultations. Cette enquête a eu vocation de connaître le ressenti des malades de façon déclarative.
Cette enquête a été distribuée de façon multicentrique lors de consultations. Les résultats ont été récupérés par mail, fax ou courrier. L’enquête a été réalisée pendant 6 mois en 2016.
Découvrez les résultats, en cliquant ici.

https://soshepatites.org/le-vaccin-cont ... b-en-2016/

https://soshepatites.org/enquetes/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Avr 2022 - 20:05
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29231
Localisation: Hyères
NASHLETTER N°11 – AVRIL 2022





RETROUVEZ LA NASHLETTER N°11 – AVRIL 2022 :

https://mailchi.mp/d92cc4b9eb1d/nashlet ... avril-2022

https://soshepatites.org/nashletter-n11-avril-2022/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 19 Mai 2022 - 12:13
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29231
Localisation: Hyères
NASHLETTER N°12 - MAI 2022







RETROUVEZ LA NASHLETTER N°12 – MAI 2022 :

https://mailchi.mp/d1694665c9d3/nashletter-n12-mai-2022

https://soshepatites.org/nashletter-n12-mai-2022/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 31 Mai 2022 - 19:29
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29231
Localisation: Hyères
La NAFLD est la principale cause de cancer du foie chez les Américains âgés
Plus d'un tiers des cas de carcinome hépatocellulaire parmi les bénéficiaires de Medicare étaient dus à une stéatose hépatique.

La stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) est la principale cause de carcinome hépatocellulaire (CHC), le type de cancer du foie le plus courant, chez les personnes âgées couvertes par Medicare, selon les résultats publiés dans Clinical Gastroenterology and Hepatology . Comparativement aux personnes atteintes d'un cancer du foie lié à l'hépatite C, celles atteintes de NAFLD avaient une survie modérément pire.

Résultant de l'accumulation de graisse dans le foie, la NAFLD et sa forme la plus sévère, la stéatohépatite non alcoolique (NASH), sont responsables d'une proportion croissante de maladies hépatiques avancées dans le monde. En raison de l'inflammation, la NAFLD peut entraîner l'accumulation de tissu cicatriciel (fibrose), la cirrhose (cicatrisation avancée) et même le cancer du foie . En l'absence de thérapies médicales approuvées, la gestion de la maladie dépend des changements de mode de vie tels que la perte de poids et l'exercice.

Les principales causes du cancer du foie évoluent maintenant que l'hépatite B peut être prévenue par un vaccin et que l'hépatite C peut être facilement traitée. La contribution de la NAFLD en tant que cause du cancer du foie et son association avec le stade de la tumeur et la survie globale sont incertaines.

Ju Dong Yang, MD, du Cedars-Sinai Medical Center, à Los Angeles, et ses collègues ont évalué le fardeau du cancer du foie lié à la NAFLD et les liens avec les résultats cliniques.

À l'aide d'une population d'étude identifiée à partir de la base de données Surveillance, Epidemiology and End Results–Medicare entre 2011 et 2015, les chercheurs ont identifié différents facteurs liés au cancer du foie et à son traitement. Sur les 5 098 personnes atteintes d'un carcinome hépatocellulaire, la NAFLD était la principale cause, représentant 1 813 cas (36 %).

Comparativement aux personnes atteintes d'un cancer du foie lié à l'hépatite C, les personnes atteintes de NAFLD étaient moins susceptibles de faire l'objet d'une surveillance du cancer du foie, moins susceptibles de recevoir un diagnostic de CHC à un stade précoce et avaient une survie globale légèrement inférieure.

Une analyse de sous-groupe de personnes atteintes d'un cancer du foie lié à la NAFLD a révélé que le cancer à un stade précoce, l'absence de maladie hépatique grave (indiquée par une ascite ou une encéphalopathie hépatique) et un traitement curatif étaient liés à une amélioration de la survie. Les personnes atteintes à la fois de NAFLD et d'un autre type de maladie du foie étaient plus susceptibles de faire l'objet d'une surveillance, d'être diagnostiquées tôt et de recevoir un traitement, ce qui entraînait une meilleure survie globale par rapport aux personnes atteintes de NAFLD seules.

"La NAFLD est la principale étiologie du CHC parmi les bénéficiaires de Medicare", ont écrit les chercheurs. « Par rapport à d'autres étiologies, la NAFLD était associée à une réception de surveillance HCC plus faible, à une détection précoce et à une survie légèrement plus faible. Des interventions à multiples facettes pour améliorer l'utilisation de la surveillance sont nécessaires pour améliorer le pronostic des patients atteints de CHC lié à la NAFLD.

https://www.cghjournal.org/article/S154 ... 1/fulltext

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 03 Jn 2022 - 10:42
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29231
Localisation: Hyères

ENQUÊTE NASH/STÉATOSE


Une enquête qui donne des réponses!
Nous publions à nouveau ce mois-ci l'enquête NASH « Stéatose (NAFLD) et hépatite métabolique (NASH) » (moins de 10 questions) avec l'ELPA (Association européenne des personnes vivant avec une maladie du foie - European Liver Patients Association)!
Trop peu de réponses pour un problème aussi important.
Aidez-nous à la partager largement, c'est l'occasion de faire un état des lieux dans notre pays, nous vous donnerons les résultats lorsqu'ils seront publiés.

Cette enquête est ouverte à tous, porteurs ou non de stéatose ou de NASH, merci d'avance pour votre participation. Le petit plus de cette enquête est qu'après chaque question vous obtenez la réponse immédiatement, donc vous apprendrez des choses.

L’enquête est à voir ICI :

https://www.surveymonkey.com/r/CP29H7Z

Et lien sur le site de SOS Hépatites pour y trouver l'enquête en plusieurs langues ICI :

https://soshepatites.org/enquetes/

https://mailchi.mp/0850c2f573a0/vice-ve ... D1yTOYV4AM

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 06 Jn 2022 - 06:30
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29231
Localisation: Hyères


https://www.cghjournal.org/article/S154 ... 3/fulltext

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 09 Jn 2022 - 15:40
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29231
Localisation: Hyères
NASHLETTER N°13 – JUIN 2022





RETROUVEZ LA NASHLETTER N°13 –JUIN 2022 :

https://mailchi.mp/d1694665c9d3/nashletter-n12-mai-2022

https://soshepatites.org/nashletter-n13-juin-2022/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 09 Jn 2022 - 20:06
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29231
Localisation: Hyères
Journée mondiale de la nash

JOURNÉE MONDIALE DU 9 JUIN





https://soshepatites.org/journee-mondiale-du-9-juin/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Jn 2022 - 10:02
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29231
Localisation: Hyères
Elastographie et FIB-4 au cœur du diagnostic non invasif des NAFLD à risque

La signification pronostique des résultats aux tests non invasifs de fibrose hépatique dans la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) n’a été que peu confrontée aux données de la biopsie hépatique qui restent le gold standard dans cette pathologie fréquente.

Une étude internationale a examiné la précision sur le plan pronostique de la fibrose avancée F3-4 évaluée par le test biologique FIB-4 et de l’élasticité ou dureté du foie évaluées par la technique du Fibroscan, par rapport à celle de l’histologie hépatique, en terme de prédiction des événements liés au foie (ELF) dans cette affection métabolique.

Au total, 1 057 patients atteints de NAFLD ont été inclus dans une cohorte multicentrique. Parmi ces patients, 594 ont également bénéficié d’une biopsie hépatique initiale. Le critère de jugement principal de l'étude au cours du suivi était la survenue d'ELF, un critère composite associant les complications de la cirrhose et/ou le carcinome hépatocellulaire. FIB4 et élastographie ont montré une bonne précision pour la prédiction des ELF, avec des indices C de Harrell > 0,80 (0,817 vs 0,878, p = 0,059).

Dans le sous-groupe des patients biopsiés, la fibrose histologique et le Fibroscan ne sont pas significativement différents (indices 0,932 vs 0,881, p = 0,164), alors que le FIB4 est meilleur pour la prédiction des ELF. FIB4 et élastométrie restent des marqueurs prédictifs indépendants des ELF dans l'ensemble de la cohorte de l'étude.

L'algorithme établi avec ces 2 marqueurs stratifie avec précision le risque d’ELF : par rapport aux patients avec « FIB4 < 1,30 », ceux avec « FIB4 ≥ 1,30 puis Fibroscan <8> 12,0 kPa » (aHR 12,4).

Identifier les patients à risque de NASH :

De nombreuses études récentes dans le domaine ont été menées chez des patients à risque ou atteints de NAFLD cliniquement diagnostiquée. L’implication des tests non invasifs est particulièrement importante dans ce groupe de patients puisque cette maladie touche 25 % des populations occidentales. Le besoin principal d'identifier le petit sous-ensemble de patients NAFLD à risque de stéatohépatite évolutive ( NASH) et de complications liées au foie est évident en pratique clinique et soins primaires.

Des études longitudinales rétrospectives récentes ont montré que la stéatohépatite non alcoolique n'est pas, dans la NAFLD, un facteur prédictif indépendant de complication ou de mortalité liée au foie. La NASH est un facteur de risque de progression de la fibrose plutôt qu'un risque immédiat de complication liée au foie.

Sa signification pronostique est donc plus faible pour stratifier le devenir de la stéatose tout venant. Le diagnostic de NASH nécessite toujours une biopsie hépatique, une procédure invasive qui ne convient pas à la très grande population de NAFLD car elle est peu acceptée par les médecins non spécialisés et les patients.

Aucun test non invasif n'a jusqu'à présent atteint une précision et une validation suffisantes pour le diagnostic de la NASH sans recourir à l’histologie hépatique. En effet, la plupart des marqueurs sanguins candidats connus pour la NASH ne sont pas spécifiques du foie et pourraient être produits par d'autres organes, en particulier le tissu adipeux. De plus, les résultats des biopsies hépatiques sont limités par une discordance assez élevée.

L'élastographie a une précision pronostique similaire à celle de la biopsie hépatique :

La quantité de fibrose intrahépatique est étroitement associée au risque de complications hépatiques dans la NAFLD. Les résultats de ce travail confirment que le test sanguin FIB4 et l'élastographie stratifient correctement la dureté du foie et le risque de complications hépatiques cliniques dans la stéatose.

Fait remarquable, l'élastographie a une précision pronostique similaire à la biopsie hépatique. La méta-analyse récente de Mozes (gut 2022), réalisée à partir de 37 études et de 5 735 patients confirme la valeur de cette combinaison séquentielle de marqueurs non invasifs et définit de plus des seuils théoriques, inférieur pour exclure une fibrose avancée et supérieur pour exclure la cirrhose.

En conclusion, élastographie hépatique et FIB4 stratifient avec précision les patients stéatosiques en fonction de leur risque d’évènements liés au foie. Ces tests non invasifs peuvent être utilisés en soins primaires et sont des alternatives crédibles à la biopsie pour identifier la fibrose hépatique et les patients nécessitant une prise en charge spécialisée.

Dr Sylvain Beorchia

RÉFÉRENCE :

Boursier, J, Hagström A, Eksedt M et coll. : Non-invasive tests accurately stratify patients with NAFLD based on their risk of liver-related events. J Hepatol., 2022 ;76: 1013 – 1020. DOI: https://doi.org/10.1016/j.jhep.2021.12.031

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 01 Août 2022 - 12:56
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29231
Localisation: Hyères
NASHLETTER N°14 – JUILLET/AOÛT 2022






https://mailchi.mp/9998faba7d19/nashlet ... etaot-2022

https://soshepatites.org/nashletter-n14 ... aout-2022/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 18 Août 2022 - 14:42
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29231
Localisation: Hyères
La NASH est la "cause à la croissance la plus rapide" de décès par cancer du foie dans le monde

Malgré les baisses mondiales de la mortalité par cancer du foie attribuées aux hépatites B et C, la mortalité par cancer du foie a fortement augmenté dans les Amériques, entraînée par une augmentation de la stéatohépatite non alcoolique, selon des données publiées dans Cell Metabolism .

"La NASH est la cause de carcinome hépatocellulaire qui connaît la croissance la plus rapide dans les Amériques et la cause de décès par cancer du foie ajustée en fonction de l'âge dans le monde", co-auteur de l'étude Ro h it Loomba, MD, MHSc, professeur de médecine, directeur de l'hépatologie et le NAFLD Research Center et vice-chef de la gastro-entérologie à l'Université de Californie à San Diego, a déclaré à Healio. "Des mesures urgentes sont nécessaires au niveau mondial pour lutter contre les facteurs de risque métaboliques sous-jacents et ralentir le fardeau croissant du cancer du foie lié à la NASH."

À l'aide des données de l'étude Global Burden of Disease de 2019, Loomba et ses collègues ont estimé les tendances du fardeau du cancer du foie et les contributions des étiologies des maladies du foie dans 204 pays et territoires de 2010 à 2019.

Ils ont identifié 484 577 décès dans le monde dus au cancer du foie en 2019, contre 386 342 décès en 2010. Bien que les chercheurs aient signalé une augmentation de 25 % des décès par cancer du foie et une augmentation de 27 % des cas de cancer du foie au cours de cette période, ils n'ont noté aucun changement significatif dans l'âge. taux de mortalité et d'incidence standardisés.

"La croissance, ainsi que le vieillissement, de la population mondiale peuvent contribuer à la déconnexion observée dans les tendances temporelles de la fréquence et des taux d'incidence et de mortalité normalisés selon l'âge", ont écrit les chercheurs.

De plus, les taux de mortalité normalisés selon l'âge (ASDR) dus au cancer du foie n'ont augmenté que dans les Amériques de 2012 à 2019 (variation annuelle en pourcentage [APC] = 1,09 % ; IC à 95 %, 0,97-1,22).

À l'échelle mondiale, la NASH était la cause de décès par cancer du foie ajustée en fonction de l'âge (APC = 0,70 % ; IC à 95 %, 0,43-0,97) au cours de la période d'étude, suivie de l'alcool (APC = 0,23 % ; IC à 95 %, 0,09-0,37 ). La plus forte augmentation du cancer du foie lié à l'alcool a été signalée dans les Amériques (APC = 1,78 % ; IC à 95 %, 1,64-1,93).

"La consommation mondiale d'alcool par habitant devrait encore augmenter, en particulier dans le Pacifique occidental et l'Asie du Sud-Est", a déclaré Loomba. "La mise en œuvre de politiques telles qu'une augmentation du prix et de la taxation de l'alcool peut être envisagée au niveau national pour réduire le fardeau du cancer du foie associé à l'alcool dans les pays à forte consommation d'alcool par habitant."

Malgré l'augmentation mondiale des décès par cancer du foie liés à la NASH et à l'alcool, les chercheurs ont signalé que les TSA du cancer du foie dus à l'hépatite B (APC = -0,20 % ; IC à 95 %, -0,31 à -0,09) et à l'hépatite C (APC = -0,62 % ; IC à 95 %, - 0,79 à - 0,46) a diminué.

"L'incidence du cancer du foie dû à la NASH devrait encore augmenter au cours de la prochaine décennie aux États-Unis, en Europe et en Asie", a déclaré Loomba. "Nous devons mieux comprendre l'interaction gène-environnement qui est à l'origine de l'augmentation du CHC lié à la NASH dans le monde, [à savoir] quelles sont les causes du CHC lié à la NAFLD chez les non-cirrhotiques et comment pouvons-nous intervenir pour réduire le risque de NASH- CHC lié ? »

La source:

Huang DQ, et al. Cellule Metab . 2022;doi:10.1016/j.cmet.2022.05.003

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 19 Août 2022 - 11:30
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29231
Localisation: Hyères
Cancer du foie : une hormone est capable d’empêcher la progression des tumeurs
Une hormone sécrétée par les cellules graisseuses peut freiner la croissance des tumeurs du foie.


La recherche sur le cancer du foie progresse. Dans la revue scientifique Cell Metabolism, des scientifiques américains expliquent avoir découvert que des cellules graisseuses pouvaient empêcher le développement de la tumeur. Leurs travaux ont été menés sur des souris.

La NASH, un facteur de risque :

L’équipe de recherche travaillait sur les effets des changements moléculaires et cellulaires sur la stéatose hépatique non-alcoolique, ou NASH, une maladie chronique du foie. Cette accumulation de graisses dans le foie est l’un des facteurs de risque de cancer. "Le cancer du foie chez les patients atteints de NASH est différent des cancers causés par l'hépatite virale, en ce sens qu'il se développe souvent en l'absence de cirrhose du foie, précise Jiandie Lin, auteur principal de l'étude. Nous soupçonnons que différents mécanismes pathologiques peuvent être impliqués dans le cancer du foie lié à la NASH." Pour mieux les comprendre, il a réalisé, avec son équipe, un atlas des cellules hépatiques, et des relations intercellulaires, dans les foies de souris saines, et de souris atteintes de NASH.

Un environnement propice au cancer :

Les scientifiques se sont particulièrement intéressés au carcinome hépatocellulaire, la forme la plus courante de cancer du foie. Ils ont observé les changements dans deux cellules immunitaires, qui semblent davantage impliquées dans le développement de cette pathologie. Dans les foies de souris atteintes de NASH, les lymphocytes T présentaient des "déficiences fonctionnelles", or ces cellules immunitaires combattent normalement les cellules infectées ou endommagées, dont les cellules cancéreuses.

Dans le même temps, l'équipe a découvert qu'un deuxième type de cellules immunitaires, appelées "macrophages", avait des caractéristiques moléculaires généralement associées aux cancers. "Ces changements que nous avons observés dans les macrophages et les cellules T ressemblent au micro-environnement tumoral, mais ils se produisent avant même qu'un cancer ne devienne apparent", indique Jiandie Lin. "Cela nous donne un indice sur le fait que ces changements dans le micro-environnement du foie pourraient fournir un terrain fertile à l'apparition et la croissance des cellules cancéreuses du foie."

Un futur traitement ?

Dans un second temps, ils se sont intéressés à ce qui pourrait limiter les risques de NASH. Les chercheurs ont découvert qu’une hormone était impliquée dans la progression de la maladie, et pourrait être une option thérapeutique dans le cancer du foie. La neuréguline ou NRG4, une hormone sécrétée principalement par les cellules graisseuses, peut protéger le foie des souris contre la NASH.

"Une diminution ou une perte de cette hormone entraîne des niveaux plus graves de maladie du foie", estiment les auteurs. Lorsque les scientifiques ont augmenté les niveaux de l'hormone chez les souris, les niveaux accrus de NRG4 ont bloqué la progression du cancer du foie, lié à la NASH. "De nombreuses études sur le cancer du foie se concentrent sur les cellules hépatiques cancéreuses elles-mêmes : comment elles prolifèrent et comment elles échappent au système immunitaire", souligne Jiandie Lin. "Mais nos découvertes sortent de ce cadre centré sur le foie, montrant qu'une hormone dérivée des graisses pourrait en fait reprogrammer l'environnement du foie et avoir un impact très important sur le développement du cancer."

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles ... on-tumeurs

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,59048819541931 seconds.