Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
19 Sujet du message: ATHS 2019  MessagePosté le: 01 Oct 2019 - 17:02
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères


Vidéo. Surf et addictions : "Je suis prêt à aller témoigner ailleurs. Si ça peut éviter à des jeunes de partir en sucette…"

Durant quatre jours, les toxicomanies et leurs conséquences seront passées au crible, à Biarritz. Ce mardi 1er octobre, un débat et une projection mettront en lumière, sous l’angle des addictions, une réalité souvent passée sous silence.

Les Rencontres de Biarritz autour des toxicomanies reviennent, pour leur 14e édition, du 1er au 4 octobre, à l’Espace Bellevue, à Biarritz. Elles sont éminemment techniques et permettent de faire le point sur des thèmes allant de la crise des opioïdes aux USA à la prise en charge de l’hépatite C, en passant par des états des lieux sur l’usage de cocaïne en France ou les spécificités du sevrage tabagique chez les femmes.

Au-delà des tables rondes et ateliers destinés aux spécialistes du milieu médical, le grand public est convié à ces rencontres au cours de deux débats de société.

Le premier est intitulé « Surf : une drogue, un chemin vers la drogue, un traitement des addictions ? » et a lieu le premier jour du congrès, mardi 1er octobre, de 17 h 30 à 19 h 30. Le débat sera suivi de la projection du long-métrage « Kissed by God », qui relate la vie du triple champion du monde de surf, Andy Irons, décédé en 2010. Il est la victime emblématique de la crise des opiacés qui a fait plus de 70 000 morts à ce jour aux USA.



https://www.youtube.com/watch?v=3KKO0BY8AGg

Le débat réunira des surfeurs et des spécialistes des addictions (certains étant surfeurs eux-mêmes), dont Joël Darrigues, un ancien du "Gang de la Grande", qui apparaissait déjà dans la série en huit épisodes, diffusée sur Canal Plus, "Biarritz Surf Gang". Il était également présent l’an passé pour livrer un témoignage poignant, confiant à "Sud Ouest" qu’après avoir été addict aux drogues, il continuerait à témoigner : « Je suis prêt à aller témoigner ailleurs. Si ça peut éviter à des jeunes de partir en sucette… ».

Outre la dimension pédagogique d’un tel débat, il permettra la mise en lumière, sous l’angle des addictions, d’une réalité largement passée sous silence depuis l’avènement de l’industrie du surf.

Un débat sur le cannabis

Le deuxième débat « Cannabis entre prohibition et légalisation : quelles politiques ? » est programmé jeudi 3 octobre, de 17 à 19 heures. Trois études de cas sur différentes politiques des drogues en France, aux USA et en Uruguay, sont au menu, avec pour intervenant, entre autres, Andrew Freedman : avocat, conseiller du gouverneur et homme clef de la légalisation du cannabis au Colorado.

https://www.sudouest.fr/2019/09/27/surf ... 1-4037.php



http://www.aths-biarritz.com/aths_2017/ ... cais-1.pdf

DÉBAT DE SOCIÉTÉ #1: Le surf : une drogue ? - Mardi 1er octobre 2019



Le surf: une drogue, un chemin vers la drogue, un traitement pour l'addiction aux drogues?

Franck LACAZE, animateur du débat, surfeur et journaliste

• Marc AURIACOMBE, Professeur d'Addictologie
• Guillaume BARUCQ Docteur Médecine Générale et surfeur
• Augustin VOISIN, addictologue et surfeur
• Gibus DE SOULTRAIT, journaliste et surfeur
• Joel DARRIGUE, surfeur
• Gautier GARANX, surfeur

https://www.youtube.com/watch?v=CFLJz0uM61o

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 02 Oct 2019 - 17:22; édité 2 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Oct 2019 - 05:57
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
Présentation du CSAPA - CAARUD BIZIA à Bayonne



Présentation des activités du CSAPA* et du CAARUD*, réalisées par l'association Bizia à Bayonne, en collaboration avec l'association ARSA à Biarritz, dans le cadre de la gestion de ses ACT*.

* CSAPA : Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie.
*CAARUD : Centre d’Accueil et d’Accompagnement à la réduction des risques pour usagers de Drogues.
*ACT : Appartement de Coordination Thérapeutique

https://www.youtube.com/watch?v=4oYDE67sjoY

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 02 Oct 2019 - 16:30; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Oct 2019 - 14:58
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
Congrès ATHS 2019 - Mardi 1er octobre - Allocutions d'ouverture



Présidé par Jean-Pierre Daulouède, Secrétaire Général du Congrès, Directeur du colloque

https://www.youtube.com/watch?v=s7nKRWQUAD4

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 02 Oct 2019 - 16:29; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Oct 2019 - 16:19
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
SYMPOSIUM SATELLITE GILEAD - Mercredi 2 octobre 2019



Tous acteurs de l'élimination de l'hépatite C
Des expériences locales pour une ambition nationale

Modération : Pascal MELIN (Saint-Dizier)

• Quand la prise en charge de l'hépatite C permet d'accompagner les patients en CSAPA - Laurent MICHEL (Paris)
• Comment le CSAPA Douar Nevez participe à l'élimination Yann BREUREC (Lorient)

https://www.youtube.com/watch?v=P5TuhYF8HZ4

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Oct 2019 - 16:50
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
SESSION PLÉNIÈRE : où en sont les traitements addictolytiques ? #1 - Mercredi 2 octobre 2019



Efficacité et accessibilité : où en sont les traitements addictolytiques ? #1
Que peut-on attendre des long acting ?

Présidence : Maurice DEMATTEIS (Grenoble). Modération : Patrick MARTIN (Paris)

• Expérience clinique avec une formulation de buprénorphine à libération prolongée flexible hebdomadaire/mensuelle Michelle LOFWALL (Lexington)
• Quelle est la durée de traitement optimale dans le trouble de l'usage des opioïdes ?
Walter LING (Los Angeles), Vijay NADIPELLI (Richmond)
• La naltrexone à libération prolongée pour les troubles de l'usage des opioïdes et de l'alcool - Joshua LEE (New York)

Modération : Pascal MELIN (Saint-Dizier)

• Quand la prise en charge de l'hépatite C permet d'accompagner les patients en CSAPA - Laurent MICHEL (Paris)
• Comment le CSAPA Douar Nevez participe à l'élimination Yann BREUREC (Lorient)

https://www.youtube.com/watch?v=CDzgUFHFnWU&t=106s

Efficacité et accessibilité : où en sont les traitements addictolytiques ? #2

Présidence : Jean-Jacques DEGLON (Genève), Marc AURIACOMBE (Bordeaux)

• Coûts de santé directs de prise en charge de patients présentant une dépendance aux opiacés traités par méthadone et buprénorphine/naloxone en contexte réel en Espagne. Etude COSTEDOPIA - Carlos RONCERO (Salamanca)
• Evaluation de l'état fonctionnel de patients en traitement opiacé en Andalousie (Espagne): étude ANDOPIO Juan Jesus RUIZ RUIZ (Malaga)
• Impact d'un an de traitement pour un trouble de l'usage des opiacés : comparaison de la méthadone et de la buprénorphine en condition naturelle de soin en France Fuschia SERRE (Bordeaux)

https://www.youtube.com/watch?v=90OpOku0zDk

SESSION PLENIERE : Addictologie #1 - Mercredi 2 octobre 2019



Présidence : Marc AURIACOMBE (Bordeaux), Amine BENYAMINA (Paris)

• Les cannabinoïdes : passé et perspectives Reem SMOUM JAOUNI (Jerusalem)
• Etat des lieux sur les traitements des troubles de l'usage de substances - Ivan MONTOYA (Bethesda)
• Médecine de précision dans le traitement de l'addiction : diagnostic et traitement personnalisés - Wim VAN DEN BRINK (Amsterdam)
• Le Yin et le Yang du cannabis : une substance d'abus et un traitement potentiel - Margaret HANEY (New York)

https://www.youtube.com/watch?v=cYJUcVhGCVw

SESSION PLÉNIÈRE : Addictologie #2 - Mercredi 2 octobre 2019



Crise des opioïdes : quelles implications cliniques ?

Présidence : Nicolas AUTHIER (Clermont-Ferrand) Modération : Maurice DEMATTEIS (Grenoble)

• La recherche médicale pour résoudre la crise des opioïdes aux Etats-Unis - Ivan MONTOYA (Bethesda)
• L'épidémie américaine des opioïdes : une menace pour l'Europe ? - Wim VAN DEN BRINK (Amsterdam)
• Données françaises relatives aux antalgiques opioïdes Nicolas AUTHIER (Clermont-Ferrand)
• L'apport de l'addictovigilance pour les addictologues Michel MALLARET (Grenoble)

https://www.youtube.com/watch?v=jTy8VEWoWMs&t=4330s

SESSION PLÉNIÈRE : où en sont les traitements addictolytiques ? #1 - Mercredi 2 octobre 2019



SESSION PLÉNIÈRE : où en sont les traitements addictolytiques ? #2 - Mercredi 2 octobre 2019


_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 03 Oct 2019 - 05:27
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
Atelier 1 : Addiction à l'alcool - Mercredi 2 octobre 2019



Modération : Nicolas SIMON (Marseille), Mickaël NAASSILA (Amiens)

• La gabapentine comme traitement potentiel de l'abus concomitant d'opioïdes et d'alcool : Human Laboratory Study Sandra COMER (New York)
• Nouvelles avancées dans le traitement de la dépendance alcoolique : baclofène et oxybate de sodium - Wim VAN DEN BRINK (Amsterdam)
• Le R(+) baclofène est-il la meilleure option à venir pour le baclofène dans la pharmacothérapie de la dépendance à l'alcool? Observations précliniques - Mickaël NAASSILA (Amiens)
• La buprénorphine comme médicament de dernier recours du trouble de l'usage d'alcool sévère et résistant aux traitements - Maurice DEMATTEIS (Grenoble)

https://www.youtube.com/watch?v=BXUdIMpb91Y

Atelier 2 : l'analyse des drogues (Collectif Galilée) - Mercredi 2 octobre 2019



• L'analyse de drogues : une histoire de chromatographie Liselotte POCHARD, Emilie COUTRET (Marseille)
• 20 ans d'analyse de drogues mobile en Suisse
Daniel ALLEMANN (Berne)
• Analyse de drogues par spectrométrie IR: retour d'expérience et évaluation
Olivier CAPDEBOSCQ Ruben GONCALVES (Bordeaux)
• L'analyse de produits comme outil de réduction des risques Marie DOS SANTOS (Marseille)
• L'analyse des produits dans l'histoire de la RDR en France : place de MDM et de la CCM - Marie DEBRUS (Paris)
• L'analyse de drogues : un outil d'observation et de veille sanitaire - Julien MOREL D'ARLEUX, Victor DETREZ (Paris)

https://www.youtube.com/watch?v=LuvomTrCX40

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 03 Oct 2019 - 10:43; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 03 Oct 2019 - 08:45
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
SESSION PLÉNIÈRE : lnfectiologie #1 : VHC - Jeudi 3 octobre 2019



Dépister, traiter et guérir pour prévenir ?

Présidence : Christian TREPO (Lyon) Modération : Franck AUDEMAR (Bayonne)

• Évolution épidémiologique 2019 de l'hépatite C en France : comment mieux personnaliser le dépistage ? François BAILLY (Lyon)
• 2020 : serons-nous encore des cascadeurs ? Pascal MELIN (Saint-Dizier)
• Elimination de l'hépatite C : un défi de santé publique Joan COLOM (Barcelone)
• Enjeux de la microélimination de l'hépatite C - Karine LACOMBE (Paris)

https://www.youtube.com/watch?v=aY_UODsoBH4

SESSION PLÉNIÈRE : lnfectiologie #2 : VIH - Jeudi 3 octobre 2019



Présidence : Karine LACOMBE (Paris), Cécile DENIS (Philadelphie) Modération : Gilles RAGUIN (Paris)

• Utilisation des enquêtes communautaires pour suivre la fin de l'épidémie de VIH parmi les personnes injectant des drogues à Hai Phong, Vietnam : l'étude DRIVE
Don DES JARLAIS (New York)
• Impact de la buprénorphine versus la méthadone sur la prise en charge du VIH au Vietnam : résultats préliminaires Todd KORTHUIS (Portland)
• Altération de la pharmacocinétique de la méthadone : impact des antiretroviraux et effet indépendant du VIH Gavin BART (Minneapolis)
• Effets de l'engagement du récepteur mu opiacé sur la translocation microbienne et activation immunitaire résiduelle chez des patients infectés par le VIH - Livia AZZONI (Philadelphie)

https://www.youtube.com/watch?v=pesjJNrjLb0

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 03 Oct 2019 - 16:07; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 03 Oct 2019 - 09:19
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
La légalisation d'un cannabis thérapeutique débattue jeudi au colloque ATHS de Biarritz

La suite du colloque international ATHS (Addictions, Toxicomanies, Hépatites et Sida). Ce colloque international réunit des chercheurs à l'espace Bellevue avec jeudi après-midi une conférence débat dont le thème est : Cannabis, entre prohibition et légalisation.



Depuis plusieurs mois le sujet est travaillé à l’Assemblée nationale (un colloque le 5 décembre 2018 sur le cannabis thérapeutique ou un colloque sur "les enjeux de création d’une nouvelle filière du chanvre bien-être en France" organisé le 11 juillet 2019. Cannabis, entre prohibition et légalisation : quelles politiques ? La conférence débat publique débute à partir de 17h à l'espace Bellevue de Biarritz.u

Vers un cannabis thérapeutique en France ?

eudi, à partir de 17 h, une conférence débat sera organisée sous le thème suivant : Cannabis, entre prohibition et légalisation : quelles politiques ? L'occasion d'y découvrir trois manières, trois politiques des drogues selon que l'on se trouve en France, aux États-Unis et en Uruguay. Les conférenciers seront :

• Ivana Obradovic, directrice adjointe de l'Observatoire français des drogues et de la Toxicomanie (OFDT)
• Milton ROMANI, représentant de l’état Uruguayen qui autorise la culture du cannabis à des fins thérapeutiques.
• Andrew Freeedman, avocat, conseiller du Gouverneur et homme clef de la légalisation du cannabis au Colorado.

Un député de la Creuse pour un cannabis thérapeutique

Un absent lors de ce débat : le député LReM de la Creuse, Jean-Baptiste Moreau, membre de la mission d'information parlementaire sur les usages du cannabis. Il n'a pu se déplacer à Biarritz mais sera l'invité de France Bleu Pays Basque (de 08h08 à 08h15) (on peut le réécouter ici). Jean-Baptiste Moreau se positionne en faveur d'une légalisation (encadrée et par étapes) : d'abord d'un cannabis à usage thérapeutique puis éventuellement un cannabis récréatif.

Un million de malades pourraient être soulagés par les effets du cannabis

Ce type de cannabis pourrait aider un million de personnes en France. Le cannabis soulage vraiment. Les études lancées sur le sujet le prouvent. Le professeur Bernard Roques (professeur émérite, membre de l'Académie des Sciences, auteur du rapport sur la dangerosité des drogues) l'atteste :

Le cannabis thérapeutique pourrait aider par exemple 900.000 patients atteints notamment de la maladie d’Alzheimer mais aussi de glaucomes. Le cannabis pourrait aussi soulager les épileptiques ou les personnes victimes de cancers. Témoignage de Arkaitz Colina, l'un des responsables du centre de soins en addictologie Bizia à Bayonne :

Le département de la Creuse en pointe pour la légalisation du cannabis thérapeutique

Le 5 avril dernier, le premier ministre signait le Plan particulier pour la Creuse. Il contient une mesure sur le cannabis thérapeutique. L'idée est appuyée en France par 16 députés emmenés par Jean-Baptiste Moreau. Selon ce député de la Creuse la commercialisation de produits issus de la culture du chanvre (la France est le premier producteur européen) pourrait rapporter un milliard d'euros dans l'Hexagone. Les députés jugent que les agriculteurs en seraient les principaux bénéficiaires.

Plusieurs colloques sur la question à l'Assemblée Nationale

Depuis plusieurs mois le sujet est travaillé à l’Assemblée nationale (un colloque le 5 décembre 2018 sur le cannabis thérapeutique ou un colloque sur "les enjeux de création d’une nouvelle filière du chanvre bien-être en France" organisé le 11 juillet 2019. Cannabis, entre prohibition et légalisation : quelles politiques ? La conférence débat publique débute à partir de 17h à l'espace Bellevue de Biarritz.

https://www.francebleu.fr/infos/societe ... Y4CdW7jipk

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 03 Oct 2019 - 11:45
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
Atelier 2: Tabagisme, de la réduction à l'arrêt - Mercredi 2 octobre 2019



• Faut-il "genrer'' la prise en charge du sevrage tabagique ? Alice DESCHENAU (Villejuif)
• Les spécificités du sevrage du tabac chez les femmes - Anne STOEBNER (Montpellier)
• Grossesse et cannabis : quelles nouveautés ? - Cathy MEIER (Pau)
• Apport des TCC dans le sevrage tabagique - Philippe GUICHENEZ (Béziers)

https://www.youtube.com/watch?v=nECDwHwj1FM

ATHS 2019 Atelier 2 : Lieu de santé sans tabac



Lieu de santé sans tabac : agir avec succès dans la prévention du tabagisme

Modération : Anne BORGNE (Paris), Nicolas BONNET (Paris)

• AUDIT Lieu de santé sans tabac 2019 : les premiers résultats Emilie BEAUVILLIER (Paris)
• Le repérage précoce - intervention brève en tabacologie : favoriser l'engagement de tous les professionnels
Julie MARTY (Paris)
• Le réseau Hôpital sans tabac basque : une dynamique régionale efficace - Mariluz PENA GONZALEZ (Vitoria-Gasteiz)
• L'expérience de la Vape du Cœur en établissement pénitentiaire - Xavier GUYOU (Caen)

https://www.youtube.com/watch?v=pf08torMYYM

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 04 Oct 2019 - 05:03; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 03 Oct 2019 - 11:49
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
SESSION PLÉNIÈRE : Les pathologies duelles #2 - Jeudi 3 octobre 2019



Présidence : Jean-Jacques DEGLON (Genève), Amine BENYAMINA (Paris)
Modération : Arkaitz AGUERRETXE COLINA (Bayonne)

• TDAH et addictions - Frances LEVIN (New-York)
• Comorbidités, dysfonctionnements et complications associés au TDAH tout au long de la vie. L'importance d'un trouble sous-diagnostiqué - Jose MARTI NEZ RAGA (Valence)

https://www.youtube.com/watch?v=CAC43EWLDQU&t=7s

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 03 Oct 2019 - 16:02
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
SYMPOSIUM SATELLITE INDIVIOR - Jeudi 3 octobre 2019



Prise en charge du trouble de l'usage des opioïdes. Optimiser le succès thérapeutique à partir des données de la recherche

Modération : Marc AURIACOMBE (Bordeaux)

• Les bases neuropharmacologiques dans le traitement du trouble de l'usage des opioïdes - Marc GREENWALD (Detroit)
• Données de pharmacologie psycho-comportementale : que nous révèle la cohorte ADDICTAQUI des relations entre dosages oraux de buprénorphine, craving, et sévérité
de l'addiction? - Fuschia SERRE (Bordeaux)
• Optimiser le succès thérapeutique à partir des données de la recherche : comment traduire les données de la recherche quand on est avec le patient ? - Melina FATSEAS (Bordeaux)

https://www.youtube.com/watch?v=cpmKEtvTrq0&t=342s

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 03 Oct 2019 - 18:13
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
SESSION PLÉNIÈRE : Neurobiologie des cannabinoïdes : Nouvelles perspectives - Jeudi 3 octobre 2019



Neurobiologie des cannabinoïdes et cannabis thérapeutique :
Nouvelles perspectives

Présidence : Bernard ROQUES (Paris)
Modération : Luis STINUS (Bordeaux)

• Cannabinoïdes : anxiété, nausée, dépression et addiction Reem SMOUM JAOUNI (Jerusalem)
• Addiction à la nourriture : implication du système endocannabinoïde dans les voies cortico-limbiques Rafael MALDONADO (Barcelone)
• Extensions des propriétés des inhibiteurs mixtes des enképhalinases aux douleurs de la sphère faciale. Nouvelles applications à la migraine et aux douleurs de la cornée Bernard ROQUES (Paris)

https://www.youtube.com/watch?v=Kd82a2PpHGk

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 03 Oct 2019 - 18:41
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
DÉBAT DE SOCIÉTÉ #2 : Cannabis : quelles politiques ? - Jeudi 3 octobre 2019



• Avenir du cannabis aux Etats-Unis - Andrew FREEDMAN (Denver)
• Echec de la prohibition et de la guerre à la drogue, la régulation du marché des drogues devient une alternative Milton ROMANI (Montevideo)• Le cannabis : débat public et nouveaux enjeux - lvana OBRADOVIC (Paris)

Débat avec : Bernard KOUCHNER (Paris), Amine BENYAMINA (Paris), Joan COLOM (Barcelone), Bernard ROQUES (Paris), Patrick AEBERHARD (Paris), Miguel VELAZQUEZ (Paris), un membre de la mission d'information parlementaire sur les usages du cannabis

https://www.youtube.com/watch?v=RD1ryGEEwm0

DÉBAT DE SOCIÉTÉ #2 : Cannabis : quelles politiques ? - Jeudi 3 octobre 2019



Avenir du cannabis aux Etats-Unis - Andrew FREEDMAN (Denver)
• Echec de la prohibition et de la guerre à la drogue, la régulation du marché des drogues devient une alternative Milton ROMANI (Montevideo)• Le cannabis : débat public et nouveaux enjeux - lvana OBRADOVIC (Paris)

Débat avec : Bernard KOUCHNER (Paris), Amine BENYAMINA (Paris), Joan COLOM (Barcelone), Bernard ROQUES (Paris), Patrick AEBERHARD (Paris), Miguel VELAZQUEZ (Paris), un membre de la mission d'information parlementaire sur les usages du cannabis

https://www.youtube.com/watch?v=TpsgYR1kGew

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 03 Oct 2019 - 19:45; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 03 Oct 2019 - 18:43
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
ATHS 2019 Atelier 1 : Antalgiques opioïdes : prévenir une crise en France



• Introduction - Nicolas AUTHIER (Clermont-Ferrand)
• Usages problématiques des fentanyls transmuqueux Valérie GIBAJA (Nancy)
• Usage hors AMM du sulfate de morphine
Hélène PEYRIERE (Montpellier)
Célian BERTIN (Clermont-Ferrand)
• Tramadol : #1 des prescriptions, #1 des complications Anne ROUSSIN (Toulouse)
• Les patients acteurs du bon usage des antalgiques opioïdes Mado GILANTON (Nantes)
• Plan d'action de promotion du bon usage des antalgiques opioïdes - Nathalie RICHARD (Saint-Denis)

https://www.youtube.com/watch?v=wgM8Hdlr6kM

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 04 Oct 2019 - 14:09
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
ATHS 2019 SESSION PLÉNIÈRE : Réduction des risques et dommages liés à l'usage de drogues

Présidence : Patrick AEBERHARD (Paris), Joan COLOM (Barcelone)
Modération : Véronique LATOUR (Bordeaux)

• La naloxone pour l'overdose aux opioïdes : étude longitudinale prospective chez des usagers de drogues Sandra COMER (New York)
• Programme de prévention des overdoses : une politique clé dans la Réduction des Risques. L'expérience de la Catalogne Joan COLOM (Barcelone)



https://www.youtube.com/watch?v=SXqQUTdvK9Y

SESSION PLÉNIÈRE : Politique des drogues

Présidence : Didier JAYLE (Paris), Bernard KOUCHNER (Paris) Modération : Martine VALADIÉ JEANNEL (Bordeaux), Miguel VELAZQUEZ (Paris), Joan COLOM (Barcelona)

• Une substance toxique, un médicament ou une substance criminelle ? Avenir du cannabis aux Etats-Unis - Andrew FREEDMAN (Denver)
• Politiques des drogues centrées sur les droits humains, santé publique et développement humain - Milton ROMANI (Montevideo)
• Analyse comparée des approches de légalisation du cannabis (Etats-Unis, Uruguay, Canada) - lvana OBRADOVIC (Paris)



https://www.youtube.com/watch?v=wmbKgb3hevU[/i]

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 04 Oct 2019 - 15:57
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
ATHS 2019 Atelier 2 : EFA199/16/ PREVENTION_OH

Réseau de Coopération Transfrontalier dans le domaine de la prévention de l'usage de drogues et la promotion de modes de vie sains INTERREG V-A ESPAGNE-FRANCE­ANDORRE POCTEFA 2014-2020 : État des lieux du projet, quelles leçons quelles perspectives ?

Modération : Cyril OLAIZOLA (Bayonne)

• Irene SÂENZ MURGA, Consejerfa de Salud, Servicio de Drogodependencias y otras adicciones - Gobierno de la RIOJA (Logrof\o)
• Carmen BARANGUÂN, Jefa de Secci6n de Drogodependencias, Direcci6n General de Salud Pûblica -Gobierno de ARAGON (Zaragoza)
• Laurence PEREZ, Educatrice spécialisée, CSAPA - ANPM31 (Saint-Gaudens)
• Cyril OLAIZOLA, Infirmier addictologue, CSAPA-CAARUD - BIZIA (Bayonne)



https://www.youtube.com/watch?v=oi89ZQ7XlmM

ATHS 2019 Atelier 1 : Pratiques innovantes dans la Réduction des Risques

• Mort programmée de la naloxone intranasale (Nalscue®) dans la prévention des overdoses aux opioïdes, à qui la faute ? Mathieu CHAPPUY (Lyon)
• Caractéristiques addictives des usagers de substances fréquentant un centre de réduction des risques et des dommages (CMRUD) : une revue systématique - Marc AURIACOMBE (Bordeaux)
• Naloxone : des outils au service des professionnels et usagers dans une dynamique inter-associative - Catherine DUPLESSY (Paris)
• Bilan et perspectives de 10 ans de RDR en Afrique : exemple du Sénégal - Karim DIOP (Dakar)



https://www.youtube.com/watch?v=0XAsJFFQofQ

Clôture Congrès ATHS 2019



https://www.youtube.com/watch?v=ybrloXOGUhM

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 09 Oct 2019 - 08:44
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24611
Localisation: Hyères
Remous autour de la «naloxone par voie nasale» au colloque ATHS de Biarritz

Qu’est-ce qui coince avec la naloxone ? Cet antagoniste aux opiacés permet de sauver des personnes qui font une overdose et commence à montrer son intérêt aux États-Unis dans le contexte de la crise des opioïdes, comme l’a montré Sandra Comer (Columbia University, New York)à Biarritz. En France, une stratégie de prévention des surdoses d’opioïdes a été présentée fin juillet par le ministère de la Santé, qui décline 5 objectifs et 18 actions, pour notamment « assurer une diffusion large de la naloxone prête à l’emploi ». Sur le terrain, comme l’a montré un atelier du colloque ATHS, ça patine.

Retard à l’allumage

Mathieu Chappuy, pharmacien au Csapa des Hospicescivils de Lyon a dénoncé la «mort programmée de la naloxone intranasale (Nalscue®) dans la prévention des overdoses aux opioïdes» rappelant les débuts compliqués, paradoxaux, de la dispensation de la molécule depuis 2015. Rappel des faits: connue depuis les années 1950, la naloxone a été autorisé par le National Health Institute sous sa forme de spray nasal en 2009. En France, une ATU de cohorte de juillet 2016 réserve le spray Nalscue® aux Csapa, Elsa, prisons, services d’addictologie et des urgences à l’hôpital et subordonne la délivrance au fait de suivre une formation. Une étude menée par le pharmacien auprès de 462 Csapamontre ainsi que, sur les 82 répondants dont 76 prennent en charge des patients dépendants aux opiacés, seuls 35ont dispensé des kits (1 116). «Les professionnels ne se sont pas investis dans le dispositif», déplore Mathieu Chappuy.



En janvier 2018, le Nalscue® obtient une AMM. Puis un avis favorable le 19 Février 2018 au remboursement de la Commission de transparence de la HAS avec une amélioration du service médical rendu plutôt favorable et assez rare par ces temps de régulation économique du médicament (ASMR IV) (voir Figure 1). La commission de Transparence précisant que NALSCUE «est susceptible d’avoir un impact sur la santé publique » et que « toutes les personnes à risque de surdosage aux opioïdes devraient bénéficier d’un kit de pulvérisation nasale de naloxone». Mais pas d’accord sur le prix trouvé avec le laboratoire Indivior. De 100€ dans le cadre de l’ATU (prix fixé par le laboratoire qui comprendrait le produit et le financement du dispositif ATU), il devait baisser, mais pas au-dessous de 35€. Les Caarud se plaignent de ne pouvoir distribuer le Nalscue®qu’à la condition d’avoir suivi une formation délivrée par un organisme agréé, une nouvelle complexité.

Pourtant le Résumé des Caractéristiques du produit (RCP) mentionne seulement que «NALSCUE est un traitement d’urgence et il convient de s’assurer que le patient comprenne l’importance d’une prise en charge médicale après l’utilisation de ce médicament. Les patients à risque de faire un surdosage aux opioïdes et les personnes susceptibles d’administrer NALSCUE doivent recevoir des instructions claires quant aux circonstances et modalités d’administration de ce médicament». Alors que la feuille de route ministérielle prévoit un passage en ville, les négociations entre le laboratoire Indivior et le comité économique des produits de santé ont achoppé sur le prix, fin septembre. Et là, on n’y comprend plus rien…

Les labos en négo

En attendant, les acteurs bouillonnent : un médecin généraliste de Montluçon se plaint de ne pouvoir obtenir le produit, Catherine Duplessy, directrice de Safe, dit qu’elle a testé 180 pharmacies en France et qu’aucune ne s’est avérée capable de le commander. Pour Stéphane Robinet, du Csapa Pierre Nicole à Paris, il n’y a rien de plus facile. Alors qui bloque la naloxone: les pharmaciens, les CSAPA, les pouvoirs publics (HAS) ou le laboratoire? Quel prix pour la forme nasale en ville? 35 € ou plus?

Pour Mustapha Benslimane et Stéphane Robinet (cf. édito de la revue «le Flyer»): «On a du mal à croire qu’un kit contenant une dose de naloxone (…) puisse coûter plus d’une dizaine d’euros à fabriquer, emballer et distribuer ! On sait comment fonctionnent les firmes pour les négociations autour du médicament. Concernant les “nouvelles” formes de naloxone, on sait très bien qu’elles visent un prix “mondial” autour de 100€!» Affirmation contredite par Sophie Katz, directrice des Affaires publiques d’Indivior qui précise que le laboratoire était prêt à mettre sur le marché un lot de 30 000 kits spécialement fabriqué pour la France, seul pays à avoir donné l’AMM, au prix plancher de 35€ qui correspondrait au prix de production. Le lot sera périmé en décembre 2020!

En attendant que les choses se clarifient, l’association Safe est prête : elle a préparé 25 000 affiches, 15 000 brochures et presque autant de flyers pour informer sur les kits Nalscue®, leur intérêt et comment les utiliser. Elle a également conçu une formation en ligne pour tous, usagers, proches, ou soignants, certifiante pour les professionnels des Caarud.

Par ailleurs depuis juin, le Prenoxad®, forme injectable en intramusculaire, est disponible en officines au prix de 23,13€. La Commission de transparence de la HAS a considéré que PRENOXAD «n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans le traitement d’urgence, chez l’adulte, des surdosages aux opioïdes, caractérisés ou suspectés, se manifestant par une dépression respiratoire et/ou une dépression du système nerveux central, dans l’attente d’une prise en charge par une structure médicalisée».

https://vih.org/20191007/remous-autour- ... -biarritz/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,62569308280945 seconds.