Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
Sujet du message: Amantadine  MessagePosté le: 05 Sep 2006 - 08:45
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 26140
Localisation: Hyères
Bonjour à tous

J'ai repris un traitement VHC depuis le 28/08/06, mais cette fois en complément du Pégasys 180 et les 5 riba, je prends du Mantadix(2gélules/jour).
Je me sens hyperspeedé et mauvais sommeil.
Est ce que ça peut venir de cette molécule?

Fil
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolotte
Sujet du message: Amantadine  MessagePosté le: 05 Sep 2006 - 08:57
Potô du site


Inscrit le: 29 Jan 2003
Messages: 6802
Localisation: Très loin à l'est
'Jour Fil,

J'ai lu que l'amantadine pouvait avoir cet effet. Peux pas t'en dire plus j'en ai jamais pris Wink

Par contre, le pegasys me faisait le même effet : je me piquais les soirs de fête comme çà j'étais sure de tenir éveillée toute la nuit Tirer la langue sérieusement les 2 nuits suivant la pic étaient quasiement des nuits blanches et j'étais très speed.
Le psychiatre avait du augmenter les doses de chimie sinon j'étais bonne pour la camisole de force héhé.

Bon reste pas comme çà, parles en à ton MG ou au psy si t'en vois un.

gros Bisou amical

_________________
Lau
J'ai lu que fumer tue, j'arrête de lire
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
kiki46
Sujet du message: Amantadine  MessagePosté le: 05 Sep 2006 - 09:00
Potô du site


Inscrit le: 26 Fév 2003
Messages: 2080

Je ne pense pas que la nouvelle molécule ajoutée à ton TTT puisse être mise en cause.Pour moi cela ma semblé plutôt bénèfique lors de mon deuxième TTT Ce médicament était utilisé "avant"pour le sevrage d'une certaine drogue.. En tous les cas courage et bonne route.

_________________

Géno1: fin 2ième TTT de 72s le 28 février 2006.Pcr 3 mois fin TTT: présence d'ARN viral. En attente...Bilan hépatique normal début 2007!Je récupère!
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail. Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
theloner
Sujet du message:   MessagePosté le: 05 Sep 2006 - 09:04
Potô du site


Inscrit le: 14 Mai 2006
Messages: 4882
Localisation: Stockholm
Tiens Fil j,ai trouve ca.

Mantadix - Indications, Contre indications, Effets indésirables
Source RESIP-BCB
MANTADIX 100 mg Capsule Flacon de 50


Indications

- Maladie de Parkinson.
- Syndromes parkinsoniens induits par les neuroleptiques.
- Prophylaxie de la grippe et des infections respiratoires dues exclusivement au virus influenzae A.
Son utilisation est préconisée lors de l'apparition d'un foyer grippal, supposé ou prouvé à Myxovirus influenzae A, en particulier :
. dans des collectivités et établissements de long séjour ;
. chez les adultes à haut risque, notamment les sujets âgés, insuffisants respiratoires ou cardiaques ;
. chez les enfants à risques : insuffisants cardiaques, immunodéprimés ou atteints d'asthme sévère ou de mucoviscidose.
Il s'agit d'un complément à la vaccination devant être prescrit de 8 à 10 jours en prophylaxie de contact familial, de 4 à 6 semaines en prophylaxie institutionnelle. Au décours d'une vaccination, l'amantidine peut être poursuivie de 2 à 3 semaines.
En traitement, l'emploi de l'amantidine doit être envisagé, en particulier chez les patients à haut risque, dans les 24 à 48 heures d'apparition des premiers symptômes lorsqu'existe une certitude ou une présomption d'activité d'un virus A dans une collectivité. Le traitement est habituellement poursuivi pendant 24 à 48 heures après la disparition des symptômes.


Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament NE DOIT JAMAIS être utilisé dans les cas suivants :
- Hypersensibilité connue aux médicaments de la classe de l'adamantane ou à l'un des constituants.
- Chez le nouveau-né et l'enfant de moins de 1 an en l'absence de données de tolérance et d'efficacité dans cette classe d'âge.
- Grossesse en l'absence de données chez la femme enceinte : l'expérimentation animale a mis en évidence un effet toxique dans une espèce animale ; cet effet n'a pas été retrouvé dans d'autres espèces. Dans l'espèce humaine, le risque n'est pas connu. En conséquence, par prudence, ne pas prescrire chez la femme enceinte ou susceptible de l'être.
- En association avec les neuroleptiques antiémétiques.
DECONSEILLE :
- Allaitement : l'amantadine passant dans le lait maternel, l'allaitement est déconseillé pendant la durée du traitement.
- Association déconseillée : neuroleptiques antipsychotiques (sauf clozapine).


Effets indésirables

Quelques effets secondaires, tous réversibles, peuvent amener à arrêter la thérapeutique.
- Les effets le plus fréquemment rencontrés sont : vertiges, insomnies, nervosité.
- Plus rarement : dépression, anxiété, hallucinations, confusion, nausées, anorexie, sécheresse de la bouche et constipation, ataxie, hypotension orthostatique, céphalées. Les livedo reticularis et oedèmes périphériques ne s'observent que dans les traitements prolongés. Ils ne s'accompagnent pas de troubles rénaux ou cardiovasculaires. Liés à une vasoconstriction de l'artériole et de la veinule de la peau, ils cèdent au repos, au port de bandes élastiques.
- Exceptionnellement : psychose, rétention urinaire, dyspnée, fatigue, rash cutané, vomissements, faiblesse, difficulté à articuler, troubles de la vue, convulsions, leucopénie, neutropénie, eczéma, crises oculogyres.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
sapph
Sujet du message:   MessagePosté le: 05 Sep 2006 - 11:23
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 26 Oct 2004
Messages: 1659
Localisation: Marseille
coucou fil!

Les effets que tu décris me semblent beaucoup plus imputables à l'interféron qu'à l'amantadine...

L'interféron empêche de dormir et rend irritable et speedé...

Bises!

_________________
1995: Contamination par le géno3 (toxicomanie)
Cryoglobulinémie => vascularite + neuropathie périphérique sensitive

2005: A1F1+MEH => ttt de 24S pegINF-alpha2a + ribavirine
Négative dès S4
Cryoglobulinémie persistante
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
painthorse
Sujet du message:   MessagePosté le: 05 Sep 2006 - 11:46
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 11 Mai 2004
Messages: 1664

salut fil,
Bien sûr que oui, c'est l'Amantadine qui rend speed, quand l'hépato m'a baissé la dose (de deux à une gélule par jour) c'était bien plus supportable.
amitiés

juliette
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
jonx
Sujet du message:   MessagePosté le: 05 Sep 2006 - 12:12
Potô du site


Inscrit le: 12 Mai 2004
Messages: 3546
Localisation: Vulcain
salut
j'ai eu lors de mon deuxième TTT de l'amantadine.... je n'étais pas plus speedée que ça... il m'a semblé avoir un peu moins de ES, mais est ce dû au péga ou à l'amantadine???? ou étais je mieux préparée.... parles avec ton hépato...
bises

_________________
demain est un autre jour....
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
johnny_clash
Sujet du message:   MessagePosté le: 05 Sep 2006 - 22:55
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 22 Sep 2003
Messages: 1541
Localisation: sur les hauteurs de cagnes sur mer
moi depuis que je prend le pegasys j'ai remarquer que par a port au shering il speed +,et j'avais cette sensation surtout dans les debut,apres ça ce tasse un peu

_________________
géno3,f4,après 3 tt inf,riba,et un 4e en protocole de 6 mois avec sofobuvir+riba je suis Guéri. du vhc ,je suis content ca va sans dire....
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail. Envoyer un message MSN Messenger  
Répondre en citant Revenir en haut
timine
Sujet du message:   MessagePosté le: 05 Sep 2006 - 23:34
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 09 Jl 2006
Messages: 517
Localisation: chicoutimi
Pour moi Johnny ce fut le contraire, plus speed avec shering. Mais éclairé ma lanterne pourquoi mantadix combine au TTT? Est-ce que c'est pour augmenté l'effet de la ribavirine? Si j'ai bien compris, mantadix est aussi un antiviral.Timine.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message MSN Messenger  
Répondre en citant Revenir en haut
sapph
Sujet du message:   MessagePosté le: 06 Sep 2006 - 07:54
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 26 Oct 2004
Messages: 1659
Localisation: Marseille
Coucou!

L'amantadine est un antiviral qui augmente, selon les différentes études faites à ce jour, très légèrement les chances de réussite au ttt (de l'ordre de moins de 10%). L'intérêt est que les effets secondaires induits par ce médicament semblent très faibles. Mais ensuite chacun à s apropre sensibilité et peut répondre différemment!

Je pense néanmoins que ce que décrit fil est plus à mettre sur le dos de l'interféron que de l'amatadine. En tous cas, la description des effets qu'il ressent collent tout à fait avec les effets que ressentent la majorité des hépatants avec l'interféron!

bises!

_________________
1995: Contamination par le géno3 (toxicomanie)
Cryoglobulinémie => vascularite + neuropathie périphérique sensitive

2005: A1F1+MEH => ttt de 24S pegINF-alpha2a + ribavirine
Négative dès S4
Cryoglobulinémie persistante
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 07 Sep 2006 - 18:29
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 26140
Localisation: Hyères
Merci à tous pour vos réponses.
Je pense que c'est le combiné des 3 médicaments en fait, mais je ne suis pas encore à 2 semaines de traitement,je ne m'affole pas , perso, je préfère me défouler dans la gym et le sport tant que possible, je ne suis pas encore aux AD, mais la on dirait que tout ça, s'atténue un peu.

Fil
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Alain
Sujet du message:   MessagePosté le: 12 Mar 2008 - 11:29
Potô du site


Inscrit le: 12 Sep 2004
Messages: 3973
Localisation: Hérault
Nota : Article initial de juin 2003 déplacé ici
- 2008 : les espoirs déchus...



L'efficacité antivirale de l'amantadine pour les patients présentant l'hépatite chronique C est controversée.

Dans cette étude randomisée, prospective, multicentrique et placebo-contrôlée concernant les patients naïfs (n’ayant jamais été en traitement), la tri-thérapie avec l'interféron alfa (IFN-alfa) plus la ribavirine et l'amantadine (groupe d'amantadine) a été comparée à la thérapie IFN-alfa plus la ribavirine (groupe témoin). (Traduit de l'anglais par Benoit et Webby)

Quatre cents patients jamais traits auparavant souffrant d’une hépatite C chronique prouvée histologiquement o­nt été traités avec l’amantadine sulphate (100 mg deux fois par jour, par voie orale) ou avec un placebo, en plus du traitement interféron alfa et ribavirine pendant 48 semaines.

Un premier bilan sur l’efficacité (la réponse virologique soutenue – définie comme la présence indétectable du virus dans le sang, soit < 100 copie /ml) a été fait 24 semaines après l’arrêt du traitement. Le groupe qui prenait amantadine avait 52% de RVS, celui avec placebo 43,5%, mais la différence n’est pas statistiquement significative. Parmi les patients avec le génotype 1, les chiffres étaient de 39% et 31% respectivement.

La réponse virologique au traitement le 24ème semaine était significativement plus importante parmi le groupe traité par amantadine que parmi le groupe placebo (respectivement 70% contre 59%). Ce bénéfice était essentiellement relié au personnes ayant un virus de génotype 1 (63% contre 47%).

Les facteurs influençant positivement sur la réponse virologique soutenue étaient : le traitement par amantadine, le faible niveau d’ADN viral dans le sang, le niveau de plaquettes (250 000/ml), le faible niveau des ALT et des GGT, ansi que les génotypes non 1.

La conclusion des auteurs est : Nous ne pouvons pas démontrer un avantage statistiquement significatif pour le traitement avec amantadine, avec une analyse monofactorielle, mais l’analyse multifactorielle nous offre des arguments permettant de croire que l’amantadine pourrait être considéré comme un médicament anti-VHC dans les études à venir.

Reference
T Berg and others. Triple therapy with amantadine in treatment-naive patients with chronic hepatitis C: A placebo-controlled trial. Hepatology 37 (6):1359-1367. June 2003.

Source : http://www.hivandhepatitis.com/hep_c/news/060403b.html
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,54822015762329 seconds.