Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...


Glossaire

Bilirubine

Pigment issu de la dégradation des globules rouges, qui donne sa couleur à la bile.

Quand un foie lésé ne réussit pas à évacuer la bile vers la vésicule biliaire, le taux de bilirubine sanguine augmente : la peau et la conjonctive (blanc des yeux) prennent une teinte jaune ; c'est la jaunisse (ictère). Pendant un ictère, les selles se décolorent et prennent une teinte « mastic ».
En revanche, la bilirubine (transformée en urobiline) et les pigments biliaires (provenant de la dégradation de l'hémoglobine après destruction de l'hématie) passent du sang dans les urines qui foncent. L'augmentation de la bilirubine n'est pas nécessairement signe d'une hépatite.

On distingue :
- La bilirubine libre, appelée également bilirubine vraie ou non conjuguée, non soluble dans l'eau, et produite dans la rate et la moelle osseuse. Elle est transportée jusqu'au foie par l'albumine (protéine) contenue dans le sang.
- La bilirubine conjuguée, soluble dans l'eau, provenant de la transformation chimique se faisant à l'intérieur du foie. Elle est excrétée dans la bile. À l'intérieur des intestins, la bilirubine conjuguée permet de colorer les selles en brun, grâce à l'action de bactéries

- Valeurs usuelles :
- bilirubine libre : 3 à 4 mg/l
(variable suivant la méthode d'analyse de laboratoire).
- bilirubine conjuguée : 3 à 10 mg/l (variable suivant la méthode d'analyse de laboratoire).

La bilirubinémie est la présence de bilirubine dans le sang.

Cette mesure intervient dans la classification de Child-Pugh
Page created in 0,42601203918457 seconds.